Articles

L’Effet Papillon prend ses quartiers d’été EN CLAIR, tous les dimanches à 12h10 sur Canal +.

Du 3 Juillet au 4 Septembre, l’Effet Papillon devient l’Été Papillon : un concentré des sujets les plus marquants de l’année.

Durant tout l’été, Daphné Roulier nous propose de retracer l’actualité internationale à travers des reportages et des séries comme le Dictature Tour de Benoit Chaumont ou le No Go Zone d’Hugo Van Offel.

Bonne nouvelle pour ceux qui veulent voir ou revoir l’émission : L’Été Papillon est diffusé EN CLAIR sur Canal +, tous les dimanches à 12h10.

Les replays sont également disponibles sur le site de Canal +

Retrouvez l’Été Papillon sur Facebook et Twitter. Réagissez en direct pendant la diffusion : #ÉtéPap

« Caméléon : Les mines d’or de Paracale » le 21/06 à 22h35 sur 13ème Rue

Direction les Philippines pour le second épisode de la série Caméléon, Sebastian Perez Pezzani vous embarque dans les mines d’or de Paracale.

Dans cette région côtière au sud de Manille, on extrait l’or du fleuve Paracale depuis le 16è siècle. La poussière d’or est enfermée dans l’argile et les sols détrempés.

Sebastian s’installe sur une colline transformée depuis peu en termitière. Là, jour et nuit, des hommes, des femmes et des enfants sortent des tonnes de terre à la recherche du jackpot. La fièvre de l’or gagne aussi la plaine. Là, c’est dans des puits de boue liquide que des forçats plongent pour remonter l’argile…

Pendant son séjour sur la colline de Paracale, Sebastian a croisé des hommes et des femmes bouleversants. Il a partagé leur quotidien, en surface comme au fond des galeries souterraines. Dans leur regard Sebastian a décelé un subtil mélange de résignation et de fureur de vivre.

« Caméléon : les mines d’or de Paracale », le 21/06 à 22h30 sur 13ème Rue. Réagissez en direct sur les réseaux sociaux avec #Caméléon

Braquo : la 4ème et ultime saison sera diffusée à partir de Septembre 2016 sur Canal +

Après 2 ans d’absence, Caplan et son équipe sont de retour. La quatrième et ultime saison de la série Braquo sera diffusée à partir du mois de Septembre 2016 sur Canal +.

Alors que la chaîne dévoile le premier teaser, le scénariste Abdel Raouf Dafri annonce lui l’arrivée du rappeur Doudou Masta et de l’acteur Michel Subor dans le rôle de Jospeh Marie Pietri, le « parrain tout puissant de Marseille ».

Synopsis : « Pour Caplan, Morlighem et Roxanne (groupe SDPJ92), désormais tous les moyens, même les plus extrêmes, sont nécessaires pour s’en sortir. Mais les chemins pavés des meilleures intentions n’ont tous qu’une seule destination: l’enfer sur terre…

Le SDPJ92 se retrouve aux prises avec « Baba » Aroudj, redoutable membre de l’organisation turque dont Morlighem a tué le fils unique lors d’une opération de Police. Caplan et son groupe seront-ils prêts à commettre, une nouvelle fois l’irréparable, pour se débarrasser du caïd, alors même qu’ils sont dans le viseur de l’IGPN ? Parallèlement, Caplan a trouvé la planque de Vogel et tente de lui faire avouer l’endroit où il a enterré Roxane vivante… »

  • Une série de 8 épisodes de 52 minutes
  • Créée par Olivier Marchal
  • Une nouvelle saison écrite par Abdel Raouf Dafri
  • Réalisée par Xavier Palud (épisodes 1 à 6) et Frédéric Jardin (épisodes 7 et 8)
  • Produite par Claude Chelli pour CAPA DRAMA
  • Avec Jean-Hugues Anglade, Joseph Malerba, Karole Rocher, Isabelle Renaud, Boris Terral, Geoffroy Thiebaut, Michel Sub

« Caméléon : Prisonnier à Palmasola » le 14/06 à 22h30 sur 13ème Rue

Pour le premier épisode de la série Caméléon, Sebastian Perez Pezzani s’immerge dans la ville-prison de Palmasola, en Bolivie.

Le pénitencier compte plus de 5000 détenus pour … 1000 places ! Accueilli par un des responsables de la prison, le caméléon va vite comprendre que ses gardes du corps, eux mêmes prisonniers, l’accompagnent avant tout pour le surveiller.

Quand il réussi à faire diversion, Sebastian Perez Pezzani découvre enfin la vraie vie dans la prison. Palmasola, un univers hors-la-loi, où les règles sont fixées par les détenus. Machettes, couteaux, bâtons… les armes circulent. Quant aux prostituées, elles passent leurs journées à l’intérieur des murs, où elles gagnent mieux qu’au dehors.

« Caméléon : Prisonnier à Palmasola », le 14/06 à 22h30 sur 13ème Rue. Réagissez en direct sur les réseaux sociaux avec #Caméléon

Crédits photos : Reza Nourmamode

« Israël : sous la pression des ultras », le 06/06 à 22h55 dans Spécial Investigation sur Canal+

Dans les rues de Jérusalem, on les reconnaît à leurs longs costumes et grands chapeaux noirs. Leurs épouses portent perruques et jupes sous les genoux. Ces ultra-orthodoxes juifs prônent une lecture fondamentaliste de la Torah et refusent la société moderne. Ils forment une petite communauté radicale, très fermée, hermétique même, dont l’influence pèse de plus en plus sur la société israélienne.

Pour la première fois, une journaliste a réussi à pénétrer cet univers fermé, avec une caméra. Elle en rapporte un témoignage troublant. Un document rare, un portrait d’hommes, de femmes et de leurs très nombreux enfants, dont les projets sont une menace contre les principes démocratiques de l’état d’Israël.

Pour Spécial Investigation, Bethsabée Zarka enquête sur ces fous de dieux, qui font aujourd’hui partie de la coalition au pouvoir à Jérusalem.

« Israël : sous la pression des ultras », le 06/06 à 22h55 dans Spécial Investigation sur Canal+

Suivez « Spécial Investigation » sur Facebook et Twitter #SpécialInvestigation

« Ils veillent sur nos assiettes », le 06/06 à 20h55 sur France 3

Depuis vingt ans, les crises alimentaires se succèdent : vache folle, fromages à la listeria, poulet à la dioxine, grippe aviaire, lasagnes à la viande de cheval… Face à l’industrialisation galopante de l’alimentation, face à des modes de distribution toujours plus mondialisés, les scandales et la contrefaçon alimentaire toujours plus nombreux, comment aujourd’hui retrouver confiance dans son alimentation ?

Les consommateurs se disent inquiets, pourtant, de la fourche à la fourchette, des hommes et des femmes sont de plus en plus nombreux à produire et à défendre une nourriture de qualité et de saveurs.

C’est aux frontières que le travail commence. A l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle, ils sont plus d’une vingtaine de vétérinaires à contrôler 7 jours sur 7 ce qui entre dans l’Union européenne. Sur le territoire français, ce sont les brigades de la DGCCRF qui prennent leur relais.

Certains se consacrent à la défense d’un produit unique issu d’un terroir particulier. Ils mettent en garde contre les produits parfois douteux de la grande distribution : le miel par exemple, dont les deux tiers de la consommation française sont importés. Paul Schweitzer est un scientifique passionné, directeur d’un laboratoire indépendant d’analyse de miel. Il nous explique comment du faux miel (du sirop de sucre !) s’est glissé à notre insu dans les pots qui nous sont vendus tous les jours.

Dans les rayons des supermarchés, deux journalistes de 60 millions de Consommateurs nous apprennent à déchiffrer les étiquettes, à déjouer les astuces du marketing… Et à comprendre comment les industriels, en toute légalité, nous vendent du bouillon de bœuf sans bœuf, ou encore du yaourt à la fraise sans fraise…

Et puis, il y a ceux qui tentent de changer les pratiques de consommation, d’initier de nouveaux modes de distribution. Le programme Mr Goodfish, né à Boulogne sur mer, lutte contre la surpêche, et tente de faire changer les habitudes alimentaires des Français, en faisant redécouvrir des poissons de nos côtes trop souvent boudés. Au menu : tacaud, chinchard, plie… Pour le plus grand bonheur de notre porte-monnaie !

Dans le Béarn, des agriculteurs se sont regroupés pour monter un drive paysan et lutter ainsi contre la standardisation du goût et la toute puissance des supermarchés. Un système ingénieux où chacun peut commander sur internet puis venir chercher ses achats groupés dans la ferme de son choix. Des produits fermiers et locaux à portée de clic !

En Bourgogne, d’autres résistants luttent contre l’uniformisation du goût, avec un aliment hautement symbolique pour les Français : le pain. Ils sont trois, agriculteur, meunier et boulanger à s’être associés pour travailler en circuit-court et proposer du pain au levain, bio, fabriqué à base de céréales anciennes et locales. Pour maintenir une agriculture durable, mais aussi pour élargir le goût des Français en matière de pain.

Manger mieux, manger autrement… pour à la fois préserver notre environnement et notre santé, sans jamais oublier notre plaisir… Tous ceux à qui ce film donne la parole nous prouvent que cette ambition n’a rien d’impossible !

« Ils veillent sur nos assiettes », réalisé par Leni Mérat, le 06/06 à 20h55 sur France 3

« Aliments irradiés : mauvaises ondes dans nos assiettes ? », le 05/06 à 21h30 sur France 5

C’est l’un des secrets les mieux gardés de l’industrie agro-alimentaire. Nuggets, crevettes, épices : certains de nos aliments sont irradiés.

Officiellement c’est pour notre bien : la radioactivité est efficace pour tuer les bactéries. Mais cette technologie a peut-être des effets secondaires sur notre santé. Le documentaire de France 5 révèle aussi que l’irradiation pourrait servir à recycler de la viande avariée.

Faîtes le test autour de vous: qui a déjà entendu parler de l’irradiation alimentaire ? En général personne. Il faut dire que c’est écrit en tout petits caractères sur les étiquettes, et que les fabricants préfèrent parler d’ « ionisation alimentaire ». Sur les marchés, à l’Assemblée, dans les médias : partout la même ignorance. Pour la première fois, l’enquête d’Aude Rouaux, produite par l’agence CAPA, braque le projecteur sur l’une des pratiques les plus opaques de l’industrie agro-alimentaire.

En France, il existe 5 usines d’irradiation. Filmer leur fonctionnement est systématiquement refusé. Il a fallu s’envoler aux États-Unis pour accéder à l’un de ces irradiateurs industriels. Dans le Mississippi, un professionnel convaincu a ouvert ses portes à la caméra de France 5. D’un côté, des palettes de nourriture, de l’autre, une source radio-active puissante, qui tue tous les germes. Steaks, mangues, huîtres: là-bas tout y passe.

« Aliments irradiés : mauvaises ondes dans nos assiettes ? », réalisé par Aude Rouaux, le 05/06 à 21h30 sur France 5

Direction la Biélorussie, la Norvège et la Palestine le 05/06 à 15h10 dans l’Effet Papillon sur Canal +

« Dictature Tour : Biélorussie », un sujet de Benoit Chaumont avec Xavier Luizet

Pour l’épisode 3 du Dictature Tour, Benoît Chaumont nous emmène en Biélorussie, petite enclave méconnue entre la Pologne, la Russie et l’Ukraine, où l’on trouve encore des kolkhozes, des sovkhozes et même un président réélu pour la 5 ème fois avec un score soviétique.

Comment explique-t-on la survivance d’un tel régime en Europe, très proche du modèle soviétique ?

« Norvège : le grenier du monde », un sujet de Jawar Nadi

Comment préserver les ressources agricoles de notre planète des guerres, des maladies, des attaques terroristes ou des cataclysmes climatiques ? Comment faire pour que notre biodiversité nous survive ? La réponse est dans un bunker antiatomique sur une île norvégienne du Grand Nord où rien ne pousse.

C’est ici que se trouve la plus grande collection agronomique du monde. Pas moins de 860.000 échantillons de semences stockés par moins 18 degrés.

« Palestine : la ville du futur » un sujet de David Castello Lopes avec Guillaume Viart.

Rawabi, en Cisjordanie, est une ville nouvelle, sortie de nulle part, à 9 km de Ramallah. C’est le projet immobilier le plus ambitieux de l’histoire de la Palestine. Un lotissement géant, calqué sur les «suburbs» américains et financé par un nabab américano-palestinien.

A terme, la ville ambitionne de créer 6 000 logements capables d’accueillir 40 000 personnes. A ce jour, 600 appartements ont été vendus et seuls 2 quartiers sur 23 sont opérationnels. Mais Rawabi a de grandes ambitions, à l’image de son promoteur malgré les résistances israéliennes, mais aussi palestiniennes.

Le Biopic

Cette semaine, honneur à Paul Ryan, le dernier poids lourd républicain à résister à Donald Trump. L’astérix du Winsconsin, c’est le Biopic signé David Castello Lopes avec Mathieu Bonnet et Rodolphe Garczarek.

Retrouvez l’Effet Papillon sur Facebook et Twitter.
Réagissez en direct pendant la diffusion, le dimanche à 15h10 sur Canal+ : #EffetPap

« Le destin brisé d’Alexia » le 15/05 à 17h20 dans 66 minutes sur M6

Le 1er février dernier, une adolescente de 16 ans a disparu sur l’île d’Oléron. Son corps a été retrouvé 40 jours plus tard. Elle a été poignardée.

Dans son établissement scolaire, un lycée autogéré où les élèves ont plus de liberté et de responsabilité, c’est le choc.

En avril, une seconde nouvelle terrible tombe : Alexia aurait été tuée par un élève de seconde ! Un adolescent de 16 ans qui a été arrêté en avril par la gendarmerie. Nous avions filmé Alexia en septembre dernier lors d’un reportage sur la rentrée des classes, un grand format pour 66 minutes.

Nous avions également filmé l’adolescent qui a été arrêté et qui aurait avoué le meurtre d’Alexia.

« Le destin brisé d’Alexia », Dimanche 15/05 à 17h20 dans 66 minutes sur M6.

Direction la Corée du Nord et Dubaï le 08/05 à 15h10 dans l’Effet Papillon sur Canal +

« Dictature tour en Corée du Nord », un sujet de Benoit Chaumont avec Ibar Aibar

C’est parti pour la saison 2 du Dictature Tour de Benoit Chaumont. Pour ce premier épisode, direction Pyongyang, dans l’un des régimes totalitaires les plus féroces et les plus fermés au monde. Depuis 10 ans, le pays entrebâille sa porte à une poignée de touristes étrangers, essentiellement chinois ou de l’ex-bloc soviétique.
Tourner en Corée du Nord est plus que difficile, c’est même très dangereux sans autorisation. Les étrangers n’ont pas le droit de communiquer avec les nord-coréens, sauf si c’est un guide officiel. Ces voyages organisés sont très strictement encadrés.

 

« Dubaï : Félins domestiques », un sujet de Sylvain Lepetit avec Miyuki Droz et Gaëlle Sundelin.

Direction Dubaï, aux Emirats Arabes Unis où la folie des félins fait des ravages… On estime que cette pétromonarchie ne compterait pas moins de 2500 lions, autant de tigres, et 500 guépards, tous en captivité chez des particuliers. Les espèces menacées sont très prisées par les riches émiriens, prêts à tout pour impressionner leur voisin.
Peu importe qu’il faille lui limer crocs et griffes pourvu qu’il n’abîme pas les canapés du salon, quand on s’en lasse, on en change.



Le Biopic : Malia Obama

Honneur à Malia Obama. La fille aînée de Michelle et Barack a été admise à Harvard. Comme Papa et Maman. Obama Cares c’est le Biopic signé David Castello Lopes avec Mathieu Bonnet et Rodolphe Garczarek.

Retrouvez l’Effet Papillon sur Facebook et Twitter.
Réagissez en direct pendant la diffusion, le dimanche à 15h10 sur Canal+ : #EffetPap

Items portfolio