CAPA Entreprises récompensé au Green Awards festival de Deauville !

Capa Entreprises a reçu le Prix Spécial de la ville de Deauville pour le film « Elements ». Réalisé par Pascal Chauveau, ce film présente l’identité, les métiers et les valeurs de SUEZ ENVIRONNEMENT à travers 5 tableaux filmés en slow motion.

Ce film a déjà été récompensé par un Laurier d’argent lors du dernier FIMAC.

La 17ème cérémonie des Lauriers de la Radio et de la Télévision récompense Jérôme Mignard et Thomas Risch pour le documentaire "Hors-jeu : carton rouge contre l’exclusion"

Lundi 20 février, avait lieu la 17ème cérémonie des Lauriers de la Radio et de la Télévision qui récompense les programmes audiovisuels les plus remarquables pour leur contribution à la culture française.

Le Club Audiovisuel de Paris a remis plusieurs prix dans les salons de l’Hôtel de Ville de Paris.

Dans la catégorie des documentaires, c’est le documentaire « Hors jeu, carton rouge contre l’exclusion » réalisé par Jérôme Mignard et Thomas Risch, pour l’agence CAPA, qui remporte le Laurier Sport.

Le documentaire : « Hors jeu, carton rouge contre l’exclusion »

Du 21 au 28 août 2011, Paris a accueilli la neuvième édition de la Homeless World Cup, la Coupe du monde de football des sans abris. Huit jours durant, 70 équipes représentant 64 nations se sont affrontées sur trois terrains de street soccer installés au pied de la tour Eiffel.

Au plus près de l’équipe féminine d’Argentine et des équipes masculines française, japonaise, kenyane et palestinienne, ce documentaire dresse le portrait des joueurs et de leurs éducateurs sociaux, depuis les premiers repérages dans la rue jusqu’à la compétition.

Il raconte en parallèle l’histoire du fondateur de l’épreuve, l’Ecossais Mel Young, qui a imaginé cette Coupe comme une façon de lutter contre la pauvreté.

Les réalisateurs, Jérôme Mignard et Thomas Risch, se sont déjà penchés sur le sujet en 2007 avec « Du bleu dans les yeux », un documentaire sur l’équipe de France des personnes sans abri, à l’occasion de la cinquième édition de la HWC.

Avec la série BRAQUO, CAPA Drama remporte le Prix Export 2011 de TV France International, au PROCIREP 2011

Lors de la remise du 8ème Prix Export de TV France International, qui a eu lieu à l’occasion de la soirée du 18ème Prix du producteur français de télévision, CAPA DRAMA, représentée par Claude Chelli, Nathalie Leyendecker et toute leur équipe, ont été récompensés par le PRIX PROCIREP TVFI À L’EXPORTATION DE LA FICTION pour la série “BRAQUO” de Olivier Marchal et Frédéric Schoendoerffer.

Qu’est ce que le Prix Export ?
Pour la huitième année consécutive, TV France International organise le Prix Export qui récompense les programmes français les mieux vendus dans le monde, dans chacune des trois grandes catégories de programmes (animation, documentaire, fiction). Le prix souligne l’impact économique et culturel des programmes audiovisuels exportés ainsi que le rôle joué par les entreprises françaises en charge de leur distribution internationale.
Les 9 nominés ont été déterminés par un système de points reflétant le volume et l’importance des ventes internationales réalisées.
Les vainqueurs seront choisis par un jury de 12 000 professionnels de la télévision invités à visionner et à voter en ligne. Les prix ont été remis le lundi 5 décembre à l’occasion de la soirée du Prix du producteur de la
PROCIREP.

A propos de TV France International :
Association professionnelle regroupant environ 150 exportateurs français, producteurs, distributeurs et filiales de distribution des diffuseurs. TV France International doit son dynamisme et son efficacité à la forte mobilisation de ses membres et au soutien de ses principaux partenaires : le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), le Ministère des affaires étrangères et européennes (MAEE), la PROCIREP et Ubifrance (Secrétariat d’Etat au Commerce Extérieur).

Journées du Grand Reportage à Marseille : Angélique Kourounis récompensée pour son film « Les irradiés du Kazakhstan » diffusé dans l’émission Envoyé Spécial

Lors des Journées du Grand Reportage à Marseille, Angélique Kourounis, reporter pour CAPA a reçu le PRIX INTERNATIONAL DE LA PAROLE LIBRE, catégorie télévision pour son reportage « Les irradiés du Kazakhstan », diffusé en octobre 2011 sur France 2, dans Envoyé Spécial.

A PROPOS DU FILM : « Les irradiés du Kazakhstan »

irradiesLes habitants de la région de Kourtchatov, au Kazhakstan, sont frappés depuis plusieurs générations par d’effrayantes malformations : visages monstrueux, membres atrophiés, cécité précoce… Le taux de cancer est ici 3 fois supérieur à la normale.

Pourquoi ? Parce qu’ils ont vécu, pendant 40 ans, à proximité du principal centre d’essai atomique de la défunte Union soviétique.

D’après notre enquête, et les documents que nous avons pu nous procurer, il semble même que ces Kazakhs aient servis de cobayes humains pour les chercheurs de l’ex-URSS, curieux d’observer l’effet des radiations sur le corps humain…

Depuis la chute du mur, les essais ont cessé. Mais les radiations ont marqué pour toujours le patrimoine génétique des populations. Leur malédiction, ces Kazakhs la lèguent aux générations futures : en 2010, des enfants qui n’ont jamais vu le champignon nucléaire, continuent de naître ici avec des gènes modifiés qui entraînent de lourds handicaps.
Ils sont les premiers mutants de l’espèce humaine.

Reporter : Angélique Kourounis Cameram : Thomas Jacobi Monteur : Seamus Haley

Festival du Film Ecologique de Bourges 2011 : Anthony Orliange récompensé par le prix du meilleur documentaire pour « Global Steak »

Du 6 au 9 octobre 2011, la ville de Bourges, à l’occasion du 7ème Festival International du film Ecologique de Bourges, organise la projection d’une vingtaine de films (fictions et documentaires), soumis à un jury qui attribue des prix.

Ces films soulèvent des questions d’actualité liées aux enjeux environnementaux, au réchauffement climatique, aux menaces que subit la biodiversité, aux dangers de l’industrialisation de l’alimentation…

Dans la catégorie Meilleur documentaire : c’est le film « GLOBAL STEAK », réalisé par Anthony Orliange qui a remporté le Prix !

A PROPOS DE « GLOBAL STEAK, demain nos enfants mangeront des méduses »
Ce documentaire tente de comprendre comment la production de viande, industrie mondiale en pleine explosion, fait peser une lourde menace sur notre environnement.

En 2050, nous serons 9 milliards d’êtres humains et la demande de viande, symbole d’abondance et de réussite sociale partout dans le monde, va exploser. Pour satisfaire les besoins mondiaux, il va falloir en doubler la production, cohabiter avec 36 milliards d’animaux d’élevage.

Or la planète a déjà du mal à suivre. Au Brésil, 200 millions de têtes de bétail s’apprêtent à envahir le monde en piétinant l’Amazonie au passage. Aux États-Unis, dans les feed-lots, on fabrique des bestiaux ultra-productifs à coups d’hormones et de céréales sur protéinées. En Bretagne, la production industrielle de cochon a conduit à l’impasse écologique. En Afrique de l’Ouest, le poulet mondialisé a détruit les filières locales et s’impose, congelé et en contrebande, en cassant les prix !

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM ECOLOGIQUE DE BOURGES – du 6 au 9 Octobre 2011
Créé en 2005, le Festival International du Film Ecologique de Bourges a pour ambition de promouvoir la diffusion des films, œuvres et documents audiovisuels de tous pays, dans tous les genres et pour tous publics, abordant des thèmes liés au développement durable et à l’écologie.

Ce sont en tout plus de 30 films qui sont présentés gratuitement au public, et chaque année, une œuvre de premier plan est projetée en avant-première lors de la cérémonie d’ouverture.

En complément des projections, les Entretiens de Bourges permettent à de grands spécialistes de débattre avec le public.

« La vie à sac » préselectionné pour la troisième édition du Prix FRANCE 24/RFI du webdocumentaire

FRANCE 24 et RFI ont lancé le 21 juin 2011 la 3ème édition du Prix du Webdocumentaire en partenariat avec le Festival International de photojournalisme Visa pour l’Image, à Perpignan, qui se tiendra du 27 août au 11 septembre 2011.

Les webdocumentaires entrés dans la compétition sont issus du monde entier : Italie, Danemark, Etats-Unis, Suède, Belgique, Corée du Sud, Royaume-Uni, Népal, Egypte, Grèce, République Démocratique du Congo et France. Ouvert à tous, ce prix récompense un projet journalistique qui se distingue par le choix et le traitement original d’un sujet d’actualité multimédia et diffusé sur Internet.

A l’issue de l’appel à candidatures lancé le 21 juin dernier, 8 webdocumentaires ont été présélectionnés, dont « La vie à sac », une production CAPA Entreprises pour Médecins du monde. Ils seront présentés à un jury international composé de personnalités du monde du web, de la photographie et des médias. La cérémonie de remise du Prix aura lieu à Perpignan le mercredi 31 août dans le cadre du Festival.

Découvrez le Teaser vidéo réalisé à l’occasion de cette présélection :

A propos de « La vie à sac » :
Augmentation de 17% de la fréquentation des centres d’accueil, doublement du recours aux soins avec retard, bond du nombre de patients enfants et adolescents dans les consultations… Le rapport 2009-2010 de Médecins du Monde est sans appel. Alors que le système de santé français est présenté à l’étranger comme l’un des plus protecteurs, l’exclusion de soins progresse dans l’hexagone, inéluctablement… Migrants, SDF, mères célibataires, sans papiers, roms… La misère sanitaire ne fait pas de détails, face à des politiques de plus en plus répressives…

C’est par un webdocumentaire que Médecins du Monde a souhaité prendre la parole pour parler de ses actions en France, des films forts et sensibles aux regards croisés du cinéma, du journalisme et du photoreportage, une narration interactive autour des objets du sac, enfin, une diffusion pérenne auprès des millions de visiteurs des sites partenaires .

« La vie à sac », ce sont quatre trajectoires fracturées qui viennent dire la solitude, la maladie et l’exclusion au quotidien, avec toujours le sursaut et les petites joies de vivre. Quatre portraits dressés à partir de ce qu’il reste à ceux qui n’ont plus grand chose : le contenu de leur sac. Papiers d’identité, vêtements ou couverture, paquet de biscuits ou bouteille d’eau, photos et souvenirs de « la vie d’avant » pour certains, de « la vie ailleurs » pour d’autres… Chaque élément du sac devient le fil à partir duquel se déroule la vie des quatre personnes qui ont ainsi accepté de témoigner à visage découvert.

Crédits « La vie à sac » :
Une idée originale d’Andrea Rawlins et Charles Henry Frizon

Réalisation des films : Solveig Anspach et Karima Hamzaoui
Photographe : Diane Grimonet
Images reportages : Joseph Haley, Isabelle Razavet et Léo Mac Dougall
Montage reportages : Julien Teruel, Barbara Tapie et Laure Delval
Mixage : Creative Sound
Direction artistique / graphisme : Elise Desmars-Castillo
Développement flash : Pascal Tempier

Production déléguée : CAPA Entreprises (Producteurs Jacques Morel et Claire Leproust)
Directeur de projet / Rédacteur en chef : Charles Henry Frizon
Directrice de production : Céline Lagache
Chef de projet technique : Laurent Kopec
Chef de projet web : Magali Gatel

Production photos POLKA images : Alain Genestar et Dimitri Beck