« Djihadistes français, la part du monstre » : le 29 octobre à 20h50 sur France 5

Djihadistes français : la part du monstre réalisé par Kamal Redouani et produit par CAPA est un documentaire exceptionnel qui permet de mieux comprendre le parcours et la vie, sous le califat, des djihadistes français et de leurs familles partis en Syrie.

En octobre 2018, un indicateur des services de renseignements européens confie à Kamal Redouani, grand reporter,  les coordonnées GPS des lieux de vie de djihadistes français en Syrie.

Tout comme dans son dernier documentaire Daech, dans le cerveau du monstre, Kamal Redouani enquête et parvient à récupérer auprès d’autres sources des éléments riches en révélations sur le parcours des djihadistes européens : des documents internes au califat, des vidéos filmées par Daech, destinées à un usage interne.

Kamal Redouani, accompagné de son chef opérateur Julien Mauranne, effectue plusieurs séjours en Syrie. Il enregistre des témoignages glaçants et inédits d’habitants de Raqqa qui ont vécu aux côtés des djihadistes européens : une sage-femme qui a fait naître leurs enfants, des prisonniers torturés par un Français et même un hacker occidental qui a mis en place un système d’espionnage interne à Daech de tous les djihadistes.

Après douze mois de production, ce film voit le jour.  Pour Kamal Redouani, ce travail est une urgence. Dans un pays en ruines, les preuves laissées par les djihadistes occidentaux disparaissent. Et sans preuve, il ne peut y avoir de justice…

Après la diffusion du documentaire, Marina Carrère d’Encausse propose un débat avec :

  • Kamal Redouani, réalisateur du documentaire
  • Pascale Descamps, mère d’une djihadiste française qui est détenue avec ses quatre enfants au camp de Al Hol en Syrie
  • William Bourdon, avocat, défend des familles de djihadistes français
  • Jean-Charles Brisard, Président du Centre d’Analyse du Terrorisme

Crédits

Un film de Kamal Redouani
Produit par CAPA avec la participation de France Télévisions
Produit par Amandine Chambelland
Durée : 70′ – Inédit
Déconseillé aux moins de 10 ans

Direction la Bolivie et le Soudan du Sud, le 31/01 dans l’Effet Papillon sur Canal+

Bolivie : « Fuck le système », bloqués au 19ème siècle, un sujet de Benoit Chaumont avec Julien Ferrat
« Fuck le système » 4ème et dernier épisode. Après les oubliés de l’Amérique, les maoïstes nostalgiques et le paradis des derniers hippies, Benoit Chaumont nous emmène en Bolivie à San Jose de Chiquitos dans une communauté peuplée de descendants d’Allemands. Ils vivent comme au 19ème siècle, il s’éclairent à la bougie et parlent une langue morte. Ce sont des mennonites et pour eux, l’enfer c’est les autres.

Soudan du Sud, la guerre oubliée, un sujet de Thierry Pasquet
Nous partons maintenant dans le plus jeune État au monde, le Soudan du Sud. Il y a exactement 5 ans, plus de 98% de la population a voté pour l’indépendance du pays. Mais à peine 2 ans plus tard, une terrible guerre civile a commencé : plus de 50 000 morts, et 500 000 déplacés. Notre reporter a pu se rendre quelques jours dans l’un des plus grands camps de réfugiés du pays, où s’entassent les victimes de la guerre, oubliées de tous. Quelques jours pour tenter de comprendre comment passer des espoirs de l’indépendance à l’horreur de la guerre.

Le Biopic vous présente cette semaine les petits candidats à l’élection présidentielle américaine.
Il est signé David Castello Lopes avec Mathieu Bonnet et Rodolphe Garczarek.

Retrouvez l’Effet Papillon sur Facebook et Twitter.
Réagissez en direct pendant la diffusion, le dimanche à 15h10 sur Canal+ : #EffetPap

[fb_pe url= »https://www.facebook.com/EffetPap/videos/vb.120176814667831/1099784736707029″ bottom= » »]

Au sommaire de l’Effet Papillon du 25/10 à 15h10 sur Canal+

« No go zone au Salvador », un sujet de Hugo Van Offel avec David Geoffrion

Place à notre nouveau feuilleton «No go zone», ce périple en enfer où survivre est un art quotidien. Et pour le premier volet de cette série Hugo Van Offel nous emmène au Salvador, un petit pays d’Amérique Centrale coincé entre le Guatemala et le Honduras, où les balles perdues sont monnaie courante…

« Guatemala, le comique qui veut devenir président », un sujet de Benjamin Audibert

Au Guatemala se joue ce dimanche le second tour de l’élection présidentielle. Le grand favori, Jimmy Morales, 46 ans, est un candidat très populaire. Non grâce à son action politique mais par ses blagues. Cet humoriste a animé pendant 13 ans une émission hebdomadaire de sketches, à la télé nationale et réalisé 8 longs métrages. Un novice en politique donc, mais pas ses soutiens. Ils sont même très bien armés, mais ils auraient plutôt tendance à faire peur que rire. Ou, rire jaune…

« Ouganda, l’équipe de basket LGBT », un sujet de Nathalie Gros

En Ouganda, on a une certaine conception de la sexualité. Tout ceux qui sortent de la norme – édictée par la loi – sont considérés comme des déviants. Du coup, il n’est pas rare que l’on entende cela, de la bouche même du président. Vous l’aurez compris, être gay dans ce pays d’Afrique de l’Est, c’est être hors la loi. L’homosexualité y est sanctionnée de 14 ans de prison. Et la population, à 90% homophobe ne désapprouve pas franchement cette politique ultra répressive. Pourtant, certains ne renoncent pas à leur liberté d’aimer. Une équipe de basket féminine, les MAGICS STORMERS, LGBT Friendly, les accueille même, sans se cacher. Histoire de changer les mentalités en mettant la main au panier. En cette semaine de nuit gay sur Canal+, nous sommes donc allés à leur rencontre.

Le Biopic vous présente cette semaine : Nikolaï Loukachenko, un gamin de 11 ans qui a siégé à l’assemblée générale des Nations Unis, à New-York, parmi les dirigeants du monde. Il est signé David Castello-Lopes avec Mathieu Bonnet et Jérémy Boulard.

L’Effet Papillon est sur Facebook et Twitter.
Réagissez en direct pendant la diffusion : #EffetPap

Le documentaire « Souffre-douleurs : ils se manifestent » est disponible sur la chaine Youtube d’Infrarouge

En fonction des études, 8% à 10% des jeunes français seraient victimes de harcèlement scolaire. Sur 10 millions d’élèves, cela représenterait 850 000 enfants.

Le harcèlement scolaire n’est donc pas un fait-divers, mais bien un véritable fléau de société. D’ailleurs, il suffit de faire le test : dès que vous commencez à en parler autour de vous, tout le monde connaît dans son entourage proche au moins un enfant qui a été victime de harcèlement. Parfois, on connaît aussi un gamin qui a participé au dénigrement d’un plus faible que lui.

Ils s’appellent Emeline, Agathe, Lucas, Jacky, Charlène et Jonathan. Ils ont entre 15 et 23 ans. Les plus jeunes sont accompagnés par leurs parents, mais il y a aussi Nora, Virginie et Raphaël. Des parents dont l’enfant a perdu la vie à cause du harcèlement scolaire.

Pour éveiller les consciences, interpeller la société toute entière et proposer des solutions, la tête haute, le regard droit, ils ont décidé de raconter la cruelle réalité de ce fléau et ses conséquences.

« Souffre-douleurs : ils se manifestent », un documentaire réalisé par Andrea Rawlins-Gaston et Laurent Follea pour Infrarouge.

Suivez Infrarouge sur Youtube, Facebook et Twitter.

« Passion Patrimoine : sur la Loire, entre Touraine et Anjou » réalisé par Lucile Hochdoerffer et Frédéric Vassort pour Des Racines et Des Ailes, diffusé le 06/05 à 20h45 sur France 3

Des bords de Loire aux caves troglodytiques en passant par les châteaux et les vignobles millénaires, ce film est un voyage au cœur de la Touraine et de l’Anjou, au fil du fleuve.

Haut lieu de l’histoire de France et destination touristique prisée chaque année par des milliers de visiteurs, ce territoire qui réunit les départements de l’Indre-et-Loire et du Maine-et-Loire est traversé par la Loire, le fleuve royal.

Pour ce nouveau film de la collection Passion Patrimoine, nous partons à la découverte de cette terre et de ses habitants. Nous irons à la rencontre de ligériens passionnés qui œuvrent au quotidien pour faire vivre leur patrimoine. Ils sont architecte, photographe, cuisinier, membres d’associations, pêcheurs, naturalistes ou bénévoles. Tous défendent avec ferveur ce territoire et ses richesses.

Notre périple débute sur la Loire, près d’Amboise. Jean-François Souchard, est photographe, guide et canoéiste. Depuis 10 ans il photographie le fleuve, sa faune, sa flore et ses habitants, en toute saison et à toute heure du jour. Nous partons avec lui pour une mission en solitaire et découvrons avec lui les beautés mais aussi des dangers du dernier fleuve sauvage d’Europe.

Plus au nord, près de Saumur, nous découvrons cette fois la région depuis les airs, avec Sandrine et David Muzellec. Authentiques amoureux de leur région d’adoption, ce couple de paramotoristes survole à la moindre occasion les trésors naturels et architecturaux de l’Anjou. Aujourd’hui, ils ont rendez-vous avec Patrick Edgard-Rosa. Pour son association « Les Intraterrestres », il recense les habitats troglodytiques du Val de Loire. Un patrimoine unique et insolite, puisque la région abrite le plus grand réseau troglodytique d’Europe. De retour à terre, Patrick nous fait découvrir d’autres joyaux du troglodytisme, comme les caves cathédrales des Perrières, à Doué-la-Fontaine.

Retour sur la Loire, où nous embarquons avec Jean-François Souchard et un groupe d’amateurs pour une exploration de trois jours en canoë et en totale autonomie sur le fleuve. Tout au long d’un parcours d’une quarantaine de kilomètres, ils vont découvrir les caprices du fleuve mais aussi ses richesses naturelles et quelques-uns des plus beaux châteaux de la Loire, comme Chaumont et Amboise.

Prochaine étape de notre périple, le Parc naturel régional, où des agents et des bénévoles font tout pour préserver deux espèces en danger : le busard cendré, un petit rapace qui niche au cœur des cultures où il est menacé par les machines agricoles et la sterne, oiseau emblématique du Val de Loire, qui niche à même le sable sur les grèves où il est à la merci des intempéries, des prédateurs et des promeneurs.

La suite de notre périple nous conduit à Angers, la capitale historique de l’Anjou. Au milieu d’un immense terroir viticole, un hectare de vigne fait office d’exception. Au cœur de la cité, au pied d’une abbaye du XIe siècle, un vignoble millénaire renaît grâce à l’action de Sébastien Couvreur et des bénévoles de l’association Vigne en Ville.

Retour en Touraine, entre Saumur et Chinon, où nous embarquons avec Nicolas Hérault, l’un des derniers pêcheurs de Loire qui perpétue une tradition et un métier vieux de plusieurs siècles.
Ce véritable gardien du fleuve collabore également avec une association et des chefs locaux pour faire redécouvrir le goût du poisson de rivière.

Enfin, nous nous rendrons aux confins de l’Anjou et de la Touraine, à la limite du Poitou, où s’élève une rareté architecturale : Richelieu. Un exemple unique de ville nouvelle, érigé au XVIIe siècle sur la seule volonté du cardinal pour témoigner de sa puissance. L’architecte des bâtiments de France y a fait appel aux bénévoles de l’association Terres et Couleurs pour une opération unique : repeindre à l’ocre et en une journée toutes les portes de la ville.

Ces hommes et ces femmes, tous passionnés, ont choisi de se battre pour préserver et faire vivre cette région et son patrimoine exceptionnel.

Retrouvez des Racines et des Ailes sur Facebook et Twitter

 

Au sommaire de L’Effet Papillon du 06/02 à 13h45 sur CANAL+

« Yemen, sur les traces des Kouachi » – un sujet de Julien FOUCHET et Miyuki DROZ
Partons maintenant au Yémen, l’équivalent de l’enfer pour nous, occidentaux… Cet état, en plein chaos, est devenu un sanctuaire du terrorisme, l’un des fiefs les plus actifs d’Al-Qaida et le rendez-vous des fanatiques du monde entier. C’est là, dans ce pays où la barbarie est une banalité et l’enlèvement, un sport national, que les frères KOUACHI se seraient entraînés, sous couvert d’études religieuses, avant de semer la mort en France. Peu de caméras s’aventurent sur cette place forte du djihadisme, encore moins depuis les attentats. Les images qui vont suivre sont donc exceptionnelles… Et le mot n’est pas trop fort, compte tenu des risques encourus.

« Etats-Unis, le jeu qui piège la police » – un sujet de Bruno GEX
Imaginez-vous confortablement installés dans votre canapé, à regarder paisiblement le Grand Journal après une grosse journée de travail, quand d’un coup, une escouade du GIGN – appuyée par des hélicoptères, une armée de policiers et des camions de pompiers – défonce votre porte, vous plaque au sol et vous passe les menottes… Impossible ? Pas si sûr ! Aux Etats-Unis, la dernière blague en vogue des «gamers» est de dépêcher le SWAT, l’unité d’élite locale, au domicile d’un adversaire de jeu ou d’une célébrité. Le bon vieux canular téléphonique, à l’ère technologique, fait des ravages outre-Atlantique, mais ne fait rire ni les autorités ni les victimes.

« Serbie, les hooligans les plus violents d’Europe » – un sujet de Thierry PASQUET
Nous partons sans attendre à Belgrade… 4 mois après la rencontre Serbie/Albanie interrompue à la 41ème minute pour éviter de compter les morts plus que les buts, nous avons cherché à comprendre pourquoi ces supporters serbes, parmi les plus violents au monde, sèment chaos et terreur à chaque match, sans jamais ou presque être inquiétés. De quoi ces hooligans sont-ils le nom ? Et qui servent-ils ? Papillon est allé enquêter sur la pointe des crampons.

Au sommaire de L’Effet Papillon du 23/01 à 13h45 sur CANAL+

« Turquie, le journaliste qui défie les intégristes » – un sujet de Bethsabée ZARKA avec Charles BAGET
Comme chacun sait, la liberté d’expression est diversement interprétée selon les pays. En Turquie par exemple, elle s’arrête au Prophète, et accessoirement à tous les principes édictés par le gouvernement islamo-conservateur du président ERDOGAN. Pourtant là-bas comme ailleurs, existe une poignée d’irréductibles, des journalistes insoumis prêts à payer le prix fort pour la liberté. C’est le cas de « La République », seul journal du monde musulman a avoir osé publier les caricatures de Charlie Hebdo… Et, vous allez le constater, là bas, absolument rien n’est pardonné.

« Etats-Unis, prisonniers connectés » – un sujet de Marc GARMIRIAN
Dans les prisons américaines, les règles sont claires : pas de cellulaire en cellule. Pourtant, le trafic de téléphones portables en prison prolifère. Les introduire est presque devenu un jeu… Les détenus rivalisent d’imagination pour s’en procurer, les matons, pour les détecter… Une guerre des ondes loin d’être anodine… Car un smartphone ne sert pas qu’à téléphoner ou à jouer à candy crush… Il peut aussi tuer.

« Argentine, l’étrange suicide du procureur » – un sujet de Julien FERRAT et Mathilde GUILLAUME
L’Effet Papillon, chapitre 2, avec cette histoire digne d’un mauvais roman de gare. L’Argentine vient de perdre l’homme qui pouvait faire toute la lumière sur l’attentat le plus sanglant de son histoire, 85 morts et 300 blessés dans l’explosion en 1994, d’AMIA, la mutuelle juive de Buenos Aires. Après 10 ans d’enquête, le magistrat en charge de l’affaire en était arrivé à la conclusion que la présidence argentine avait sciemment couvert les donneurs d’ordre, en l’occurrence l’Iran, contre des barils de pétrole. Alberto NISMAN a été retrouvé mort d’une balle dans la tête, quelques jours après avoir proféré ces accusations et quelques heures avant d’en apporter la preuve.

Au sommaire de l’Effet Papillon du dimanche 13 Novembre 2011

Des mosquées attaquées en Cisjordanie et en Galilée, des résidents arabes pris pour cibles : les pierres tombent dru en ce moment en Israël ! Des hooligans de la religion pratiquent la loi du Talion… Ils appellent ça la politique du « prix à payer »… Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Papillon les a rencontré.

MST AU GUATEMALA… On dirait un mauvais titre de roman noir, et c’est la sale histoire du jour. A la fin des années 40, des chercheurs américains ont inoculés, sans qu’ils le sachent, le virus de la syphilis à des milliers de guatémaltèques… Un sombre chapitre de l’histoire de la médecine et un scandale qui empoisonne aujourd’hui les relations entre les 2 pays…
BOMBES SEXUELLES A RETARDEMENT, c’est à suivre…

Jamais 2 mandats sans 3 ! En Russie, les résultats des prochains scrutins législatifs et présidentiels semble déjà connu. Vladimir POUTINE va récupérer son siège (présidentiel), gardé bien au chaud par Dimitri MEDVEDEV, qui lui-même reprendra les fonctions de son mentor. Un jeu de chaises musicales… qui ne trompe personne. LES POUPEES RUSSES, c’est bientôt…

Bienvenue dans votre monde…! Cette semaine, on démarre notre tour de l’actualité par le Texas, aux Etats-Unis. Avec les images de ce père qui battait sa fille parce qu’elle allait trop sur Internet. Maintenant, c’est lui qui l’est encore plus : la vidéo a été cliquée plus de 5 millions et demi de fois. Un sacrée claque pour ce juge spécialiste des affaires familiales. LE GLAIVE, LA BALANCE ET LE CEINTURON, c’est notre PLANETARIUM, et il est signé Thomas ZRIBI.

Des prostituées, des malades mentaux, des soldats, des prisonniers, et même des enfants… A la fin des années 40 au GUATEMALA, les cobayes ne manquaient pas pour faire avancer la médecine américaine… C’est ainsi que des chercheurs sans scrupule ont transformé le pays en laboratoire géant. Histoire de tester l’efficacité de la pénicilline sur des MST, ils ont inoculé le virus de la syphilis et de la blennorragie aux indigènes… A leur insu, bien sûr. Bilan : 83 morts, 1300 personnes contaminées, 5500 autres forcées de participer à ces expériences… sans compter l’impact sur les générations futures. L’ETHIQUE, C’EST PAS AUTOMATIQUE, c’est un sujet de Ludovic GAILLARD et Sylvain LEPETIT.

Ils sont jeunes, prêts à tout, et depuis quelque temps, ils sont devenus la hantise des palestiniens et de l’armée israélienne. Ils, ce sont les jeunes des collines… l’avant-garde des colons, une poignée d’extrémistes à peine sortis de l’adolescence, mais déjà déterminés à défendre, envers et contre tous, la cause du grand Israël ! Leur ennemi juré, la Palestine qui lorgne sur les Nations Unis et intègre l’UNESCO. Alors, ils se vengent encore et encore. Pour chaque colonie démantelée, pour chaque attaque dont ils sont la cible, les palestiniens trinquent. Ils appellent ça la « politique du prix à payer ». Habituellement, ces ultras fuient les caméras. Papillon les a filmé. LA COLLINE A DES YEUX, c’est un sujet de Hadrien GOSSET-BERNHEINE et Stéphane AMAR.

Les chroniques du monde de demain, une rubrique signée Steeve BAUMANN.

En démocratie, on attend les résultats des élections pour connaître le nom des gouvernants. En Russie, c’est l’inverse. Les scrutins ne servent qu’à valider ce qui a déjà été décidé. En décembre puis en mars prochain, les russes vont aller voter… Mais les jeux sont faits depuis bien longtemps ! Au pourcentage près, serait-on tenté de dire… Vladimir POUTINE va récupérer la présidence que Dimitri MEDVEDEV s’était engagé à lui rendre. Un jeu de chaises musicales qui ne dupe personne, même si le Kremlin jure que rien n’est joué. POUR LA FORME, c’est un sujet de Nicolas TONEV.

Et on termine par une pub… qui en a fait saliver beaucoup sur le Net… Dans un pays comme la Finlande où l’on se les gèle, un collectif d’avocat s’est demandé à partir de quand on peut parler de harcèlement sexuel au boulot ? SUCER EST CE QUE C’EST TROMPER ?, c’est notre bonus de la semaine !

Pour revoir l’émission sur le site CANAL+ : L’EFFET PAPILLON

Pour retrouver l’Effet Papillon sur Facebook > c’est par ici !

Au sommaire de l’Effet Papillon du dimanche 2 octobre 2011

Direction la Libye, où la traque de Kadhafi fait de nombreuses victimes collatérales…Notamment les africains subsahariens. Parce que 6000 d’entre eux appartenaient à la milice du Colonel, toute personne noire est désormais suspecte et emprisonnée, violée, torturée, voire exécutée en pleine rue… Avec pour seul procès, sa couleur de peau. une chasse à l’homme, menée par les rebelles, qui vise sans discernement 2 millions d’immigrés africains venus trouver du travail aux pays du pétrole et qui doivent aujourd »hui se terrer pour ne pas être lynchés. L’ONU a rappelé à l’odre le Conseil National de Transition pour qu’il protège sa population… PAPILLON s’est rendu à Tripolo et vous propose ce reportage « grand format ». LIBYE, SOS RACISME », c’est un sujet de Bruno GEX.

Il s’appelle PALIKOT et fait trembler les Bigots ! Pour ce millionnaire polonais athée, il est en effet l’heure de « mettre les évêques à la diète » et de les écarter définitivement du débat politique… Une hérésie au pays de Jean-Paul II, mais ses provocations répétées contre les hommes de foi, trop riches, lui font marquer des points. A une semaine des législatives, les sondages lui donnent 7 à 11% d’intentions de vote. En Pologne un « bouffeur de curé » au Parlement, c’est  désormais possible ! PRENDS TA SOUTANE ET TIRE-TOI, c’est un sujet d’Olivier PONTHUS avec Ekke OVERBEEK.

Un monde sans état mais pas sans gouvernement, sans impôts, sans retraites, sans sécurité sociale, sans écoles ou presque, un monde où l’on pourrait se balader seins nus, fumer du hash et conduire sans ceinture… un monde fondé sur la liberté individuelle, comme au temps du Far West. Ce monde, il existe, c’est celui des libertariens, qui réunit aux Etats-Unis sous la même bannière, des fumeurs de joints et des membres des Tea Party. Leur credo : vivre libre et mourir, une variante du 68tard « interdit d’interdire ». A MORT L’ETAT, c’est un sujet de Bruno GEX.

Pour revoir l’émission sur le site CANAL+ : L’EFFET PAPILLON

Pour retrouver l’Effet Papillon sur Facebook > c’est par ici !