« Immersion Immédiate », avec Carole Rousseau et Benjamin Castaldi, diffusé à partir du 05/05 en exclusivité sur 13ème Rue

Carole Rousseau et Benjamin Castaldi, pour la première fois ensemble sur le terrain dans une nouvelle série de documentaires : « Immersion Immédiate »

Carole Rousseau et Benjamin Castaldi partent en immersion dans l’univers d’anonymes au quotidien pourtant extraordinaire. Pilotes de chasse, médecins urgentistes, éducateurs, pompiers de l’extrême, flics à la brigade des mineurs ou chasseurs alpins… autant de métiers que l’on ne pratique que par vocation.

Benjamin Castaldi et Carole Rousseau quittent le confort des plateaux télé pour aller à la rencontre de gens qui ont choisi des métiers à hauts risques.

En mission ou en entrainement, pendant une semaine, jour et nuit, nos deux animateurs deviennent reporters et suivent ces gens aux métiers hors du commun, au cœur de l’action. Ils auront également l’occasion de partager des moments plus apaisés, voire intimes, où les paroles se libèrent et tenteront de comprendre ce qu’ils ressentent ainsi que leurs motivations, joies et renoncements.

Immersion Immédiate, une collection de documentaires exclusive qui rend hommage à tous ces gens ordinaires qui exercent des métiers hors du commun, parfois au péril de leur vie.

7 documentaires, 7 univers, 7 métiers hors du commun
Dès le mardi 5 mai à 22h30 en exclusivité sur 13ème Rue

« Immersion immediate : Carole Rousseau et Benjamin Castaldi à l’école de l’air » réalisé par Emanuele Marzari et diffusé le 05/05 à 22h25 sur 13ème Rue

Pour le premier épisode de cette nouvelle série documentaire, Carole Rousseau et Benjamin Castaldi se rendent l’Ecole de l’air de Salon de Provence.

C’est dans cette école d’excellence que sont formés tous les personnels de l’Armée de l’air : le personnel volant destiné à piloter avions de chasse ou hélicoptères mais aussi le personnel au sol composé de mécaniciens ou encore d’ingénieurs aéronautiques…

Pendant quatre jours, les deux animateurs vont s’essayer à toutes les disciplines auxquelles sont formés les élèves. Alors que Carole Rousseau découvre les joies et les peurs du vol libre en planeur, Benjamin Castaldi, lui, apprend les premières notions de survie et effectue ensuite son premier vol à bord d’un avion de chasse, un Mirage 2000.

Notre duo se reforme à terre pour prendre une nouvelle leçon de survie : lorsqu’un pilote s’éjecte de son appareil et qu’il se retrouve dans l’eau, il doit savoir s’extraire de son parachute. C’est donc dans la piscine de l’école que nos deux reporters font leurs armes.

Au cours de cette immersion à l’Ecole de l’air, Carole Rousseau et Benjamin Castaldi rencontrent élèves et professeurs, hommes et femmes, futurs pilotes de Rafale ou de drones… Mais une rencontre va particulièrement marquer leur séjour : un couple de pilotes de chasse comme il n’en existe que 4 ou 5 en France.

Ils se sont connus lors d’une mission en Afghanistan et ont, depuis, fondé une famille. Ils se confient sur la difficulté d’être parents lorsqu’on exerce un tel métier et que l’on part en mission pour une durée indéterminée.

Une expérience unique qui permet de comprendre les motivations de celles et ceux qui ont décidé de donner leur vie à l’armée de l’air.

« 5 novembre 90 : la mystérieuse nuit des OVNI », un documentaire de Isabelle Le Guen et Julia Durrande, le 07/03 à 20h45 dans Dossiers Surnaturels sur Numéro 23

5 Novembre 1990, de Quimper à Strasbourg, de Lille à Bordeaux, des milliers de Français ont vu un spectacle incroyable. Des boules de feu, des traînées lumineuses, des phares perçants les ténèbres…

Certains observateurs sont persuadés d’avoir été survolés par des dizaines de vaisseaux dans le ciel, parfois de taille inimaginable. Jamais les autorités françaises ne parleront de cet événement. La France a t-elle été survolée par des OVNI ? Depuis 24 ans, cet épisode de l’histoire des ovnis fait débat dans le monde de l’ufologie.

Pour beaucoup le mystère reste entier et ils sont nombreux à douter. A juste titre car en ouvrant ce dossier surnaturel nos enquêteurs ont découvert que beaucoup d’informations sont restées cachées, et que la vérité est-peut être ailleurs…

Un doc de Isabelle Le Guen et Julia Durrande

« Ils sont revenus de la mort », réalisé par Dimitri Grimblat, le 28/02 à 20h45 dans Dossiers Surnaturels sur Numéro 23

Un accident de la route, une opération chirurgicale qui tourne mal, une balle perdue durant des manœuvres militaires, un infarctus…

Depuis la nuit des temps, il seraient des millions à avoir vécu l’impensable… Ils seraient des millions à être revenus de la mort…

On les appelle des « Expérienceurs ». Pendant longtemps ils ont été nombreux à ne pas avoir osé parler mais aujourd’hui, ils témoignent… Qu’ont-ils vu ? Faut-il y croire ? Quelles sont les preuves d’un tel phénomène ?

Nous avons décider de mener l’enquête en partant à la rencontre des plus grands médecins et scientifiques…

Nous allons tenter de répondre à une question aussi passionnante qu’effrayante : ces hommes et ces femmes ont ils réellement vu ce que nous connaîtrons tous un jour, la vie après la mort ?

Un film de Dimitri Grimblat

"Ils possèdent des dons extraordinaires" réalisé par Louis-Matthieu Nivôse et diffusé le 14/02 à 20h45 sur Numéro 23

Magnétiseur, voyant, télékinésiste, coupeur de feu… depuis toujours, des hommes et des femmes affirment posséder des dons hors du commun…

Si certains promettent de prédire l’avenir… d’autres assurent pouvoir déplacer des objets sans les toucher ou encore soulager des malades simplement en apposant leurs mains… Comment se sont-ils rendu compte qu’ils possédaient de telles facultés ? Quels sont les risques qu’ils encourent ? S’agit-il de réels dons ou de simples arnaques ? Pour le savoir nous allons mener l’enquête en partant à la rencontre de celles et ceux qui fréquentent ces hommes aux pouvoirs surnaturels, en interrogeant des scientifiques et des médecins mais aussi en réalisant des expériences inédites…

Un film de Louis-Matthieu Nivôse, avec Jean-Pierre Girard (Psychokinésiste), Philippe Wallon (Psychiatre), Thomas Rabeyron (Psychologue clinicien), Daniel Manna (Magnétiseur, coupeur de feu), Clare Guillemin (Médecin radio-oncologue), Sylvie Dethiollaz (Docteur en biologie moléculaire), Alexis Tournier (Voyant), Jocelin Morisson (Journaliste scientifique), Yves Lignon (Mathématicien – Universitaire), etc.

Collection documentaire produite par Studio Capa et racontée par Tom Novembre

Retrouvez Numéro 23 sur Facebook et sur Twitter

« Dossiers Surnaturels : Hypnose, mentalisme : peut-on contrôler notre esprit ? » réalisé par Michaël Beurdouche pour Numéro 23, le 07/02 à 20h45

Hypnotiseurs, mentalistes, ils fascinent les foules par leur étonnante faculté de manipulations des esprits… Comment parviennent-ils à deviner ce que nous voulons garder secret ? Comment réussissent-ils à nous endormir et à nous faire vivre des expériences insensées ? Peut-on apprendre des techniques pour devenir comme eux des mentalistes ou des hypnotiseurs ?

Pour le savoir, nous avons tenté des expériences surprenantes avec des mentalistes.

Nous avons également interrogés les scientifiques, les médecins, et nous avons découvert que certains chirurgiens n’hésitaient plus à opérer leurs patients en les hypnotisant. Par le passé ces techniques et étonnantes facultés mentales ont été utilisées pour le meilleur, mais aussi pour le pire, notamment par certains dictateurs…

A la lumière des ces infos et expériences, nous allons tenter de répondre à une question : hypnotiseurs et mentalistes, peuvent-ils contrôler notre esprit ?

Retrouvez Numéro 23 sur Facebook et sur Twitter

« Dossiers Surnaturels : ils ont vu des OVNI » réalisé par Anne-Laure Larget pour Numéro 23, le 31/01 à 20h45

Ils sont agriculteurs, informaticiens ou pilotes d’avion… Ils ont en commun d’avoir vécu un phénomène étrange, une expérience qui a bouleversé leurs certitudes et qui a changé le cours de leur vie : ils ont vu des OVNI.

Comment faire le tri entre impostures et phénomènes inexpliqués ? Comment les autorités et les gouvernements assurent-ils notre sécurité face aux OVNI ? Quels sont les moyens mis en œuvre pour tenter de nouer le contact avec une intelligence extraterrestre ?

Entre mythe et réalité, nous allons mener l’enquête auprès de ceux qui ont fait des observations spectaculaires. A travers des reconstitutions, des images 3D, des archives et des interviews avec les plus grands spécialistes, nous allons tenter de répondre à la question que nous nous sommes tous posés un jour : sommes-nous seuls dans l’univers ?

Retrouvez Numéro 23 sur Facebook et sur Twitter

"21 jours… au cœur de l'illettrisme", un sujet incarné par Alexandra Alévêque pour Infrarouge le 16/12 à 22h40 sur France 2

Pour Infrarouge, la journaliste Alexandra Alévêque est partie expérimenter le quotidien d’hommes et femmes illettrés.

Elle est journaliste, a suivi une scolarité sans entraves et va partager le quotidien d’adultes illettrés.

Pendant 21 jours, Alexandra Alévêque a été bénévole au sein de l’association Mots et Merveilles, à Aulnoye-Aymeries, dans le nord de la France. Durant son séjour, elle a rencontré des hommes et des femmes qui, pour diverses raisons, ont grandi sans avoir les connaissances de base en français et en mathématiques. Elle a animé des ateliers avec eux, fait des dictées, du calcul et surtout écouté leur ressenti sur le quotidien traumatisant de ceux qui ne sont pas des adultes « comme les autres ».

Le sujet est coréalisé avec Philippe Lagnier.

Suivez Infrarouge sur Facebook et Twitter, et intervenez avec le hashtag #Infrarouge

"Passeport pour le crime : Miami" avec Carole Rousseau, réalisé par Bertrand Jeanneau, le 13/12 à 22h30 sur 13ème Rue

Armes à feu, gangs, drogues… Carole Rousseau vous fait découvrir les dessous de la plus cosmopolite des mégalopoles américaines

A Miami, il fait bon vivre toute l’année. Le Gulf Stream offre à ce bout de Floride un climat doux et ensoleillé. Les étudiants de tout le pays adorent y faire leur « spring break », les retraités viennent s’y réfugier par centaines de milliers, et les plus grands paquebots de la planète y font escale dans leur tour des Caraïbes.

Voilà pour la carte postale. Mais derrière les plages de sable fin, les fêtes endiablées, les yachts et les îles pour milliardaires, il y a les règlements de compte entre gangs, les balles perdues, les arrestations de dealers, la toxicomanie, etc.

C’est dans ce Miami-là que Carole Rousseau va plonger : notre animatrice, pour qui les polices françaises n’ont plus de secret, accompagnera les flics de Miami dans leur lutte contre le crime organisé. Avec eux, elle s‘aventurera dans Liberty city, le quartier le plus pauvre et le plus violent de la ville. Elle embarquera avec le SWAT de Miami Dade, le GIGN version américaine, lors d’arrestations de dealers, ou s’essaiera au maniement des fusils automatiques. Les meilleurs journalistes du Miami Herald lui feront découvrir les derniers faits divers et les procès les plus retentissants.

Carole Rousseau arpentera les quartiers les plus luxueux, mais aussi les ghettos les plus pauvres de Miami, où les homicides par balles perdues sont presque communs. Elle partagera le quotidien de ceux qui viennent en aide aux exclus : délinquants sexuels réfugiés dans un entrepôt désaffecté, familles de victimes des gangs, etc. Elle rencontrera enfin quelques bons samaritains qui luttent à leur manière contre le crime et la violence.

Retrouvez 13ème Rue sur Facebook et Twitter

Enquêtes criminelles : «L’affaire Athanase», le 12/11 à 20h45 sur W9

Le 18 mai 2004 dans la banlieue de Nouméa…

Un policier municipal intervient sur une voiture abandonnée. En s’approchant il remarque des mouches qui volent autour du coffre. Une forte odeur s’en échappe… il fait sauter la serrure, et découvre un corps putréfié. Une femme qui présente plusieurs marques de strangulations et de coups…

D’après le légiste, elle est morte depuis 3, 4 jours.  La victime est rapidement identifiée : Il s’agit de Nadia Athanase, 33 ans, jolie opératrice en radiologie. Pleine d’idées, elle voulait ouvrir une société de distribution de perles noires de Tahiti. Elle avait même trouvé des associés…

S’agit d’un règlement de compte mafieux ? D’un crime crapuleux ? D’un crime sexuel ?

Plusieurs pistes apparaissent rapidement… D’autant que la jeune femme se sentait menacée. Nadia s’était confiée à une amie, récemment elle avait reçue des menaces de mort !

Mais les policiers découvrent aussi que Nadia avait plusieurs amants… Le nom de l’un de ses amants les intéresse particulièrement, Manuel Vilabril 52 ans. Il habite en métropole à côté de Versailles.

Juste avant la mort de Nadia, Manuel Vilabril est venu passer un mois à Nouméa. Mais il est rentré précipitamment en France… Bizarrement c’était 2 jours après la découverte du corps de Nadia…