« L’Étincelle », seul programme français des MIPCom Diversify TV Excellence Awards 2019

Le documentaire « L’Étincelle » de Benoît Masocco est le seul programme français figurant parmi les 21 finalistes des MIPCom Diversify TV Excellence Awards 2019, dans la catégorie « Représentation #LGBTQ+ ».

Le lauréat sera annoncé le lundi 14 octobre lors de la cérémonie de remise des prix lors du MIP à Cannes.

C’est une histoire que peu de gens connaissent : celle des lesbiennes, trans et gays qui ont vécu la répression des années 60, la libération sexuelle des années 70, la tragédie du Sida des années 80 avant de lutter pour le droit au mariage dans les années 2000…

Une histoire de la lutte LGBT des années soixante à nos jours, après que l’étincelle des émeutes de Stonewall a embrasé l’action militante qui, de New York, devait se répandre partout dans le monde.

De San Francisco à Paris en passant par Amsterdam, entre les premières Gay Pride, l’élection d’Harvey Milk, la « dépénalisation » française, l’épidémie du Sida et les premiers mariages homosexuels, ces quelques décennies de lutte s’incarnent au travers de nombreux témoignages d’acteurs et actrices de cette révolution arc-en-ciel.

 

CAPA, 30 ans d’histoires… en images

30 ans de décryptage, d’immersion, de découverte.

À l’occasion de ses 30 ans, CAPA revient sur 30 reportages et documentaires qui ont marqué l’actualité.

Leurs auteurs et les témoins rencontrés par CAPA rappellent l’impact de ces images.

De la guerre embarquée avec les Marines en Irak à la première apparition de Daft Punk,
De la naissance d’Act Up à la propagande décryptée de Daesh.

30 ans de décryptage, d’immersion, de découverte…

Des histoires que les équipes de CAPA continuent d’écrire jour après jour avec passion.

Un module sera disponible chaque jour sur les réseaux sociaux du groupe, et ce jusqu’au 17 octobre (Facebook, Instagram (IGTV), Twitter, LinkedIn et YouTube).

Épisode 01/30 | LES ENFANTS PERDUS DU CALIFAT (2017)

Dans Envoyé spécial sur France 2, Sofia Amara a rencontré des mineurs survivants, embrigadés par l’État Islamique, qu’il s’agisse d’enfants soldats/kamikazes ou de jeunes esclaves mariées à des djihadistes. Sortis de l’enfer, ils racontent leur vie de jeunes combattants enrôlés de force, traumatisés par la violence des actes qu’ils ont commis. Élise Lucet revient sur ce film.

Épisode 02/30 | NO ACCESS (2008)

Grandeur et misère de Laurence Haïm, correspondante française lâchée dans la jungle de la campagne américaine, l’événement politique le plus couvert médiatiquement au monde. Le journal de bord la jeune et tenace frenchy s’achève malgré tout sur une interview exclusive du futur président Barack Obama.  

Épisode 03/30 | EMMANUEL MACRON : LE ROMAN D’UNE AMBITION (2015) 

Adolescent, il rêvait d’être écrivain. Vingt ans plus tard, il est propulsé ministre de l’économie à seulement 36 ansPendant trois mois, dans les coulisses de son ministère et de son action politique, nous avons suivi pas à pas l’élaboration de sa réforme. Portrait d’un ministre hors normes qui voyait -déjà- les choses en grand, comme dans un roman. 

Épisode 04/30 | J’AI 12 ANS ET JE FAIS LA GUERRE (1990)

Premier documentaire d’immersion pour dénoncer l’enrôlement des enfants dans la guerre. Gilles de Maistre arpente pour CANAL+ les zones de conflit de la planète pour recueillir les témoignages d’enfants soldats. À l’arrivée, Emmy Award, Albert Londres et une journée mondiale des enfants soldats.

Épisode 05/30 | ENFANTS PLACÉS : LES SACRIFIÉS DE LA RÉPUBLIQUE (2019)

L’enquête de Sylvain Louvet pour Pièces à conviction sur France 3 montre des éducateurs dépassés, des foyers où les mineurs subissent des violences physiques et sexuelles. Un film choc qui a ému Brigitte Macron et fait bouger les lignes. Avec Lyes Louffok.

Épisode 06/30 | DAFT PUNK SANS CASQUE (1996)

Ce sont les premières images de Guy-Manuel de Homem-Christo et Thomas Bangalter, alias… Daft Punk. À l’époque, l’Angleterre leur fait un triomphe, mais en France, personne ne les connait, et ils peuvent encore apparaitre sans leurs casques !

Épisode 07/30 | MAISONS DE RETRAITE : CHRONIQUE D’UNE MALTRAITANCE ORDINAIRE (2008)

À coups de caméras cachées, Les Infiltrés sur France 2 ont mis de nombreux pavés dans la mare pour dénoncer les travers de la société française. Dans la foulée de sa diffusion, le film sur les maisons de retraite a déclenché une tempête. Avec David Pujadas.

Épisode 08/30 | IRAK : LES ROIS DU DÉSERT (2003)

En mars 2003, Diego Buñuel était le seul reporter français embedded dans un hummer de l’armée américaine. Un document exceptionnel qui montre l’armée US de l’intérieur alors qu’elle lance son offensive sur Bagdad. Un Road Movie tragi-comique à travers l’Irak en guerre.

Épisode 09/30 | GOLDMAN SACHS : LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE (2012)

Goldman Sachs est un empire invisible riche de 700 milliards d’euros d’actifs, soit deux fois le budget de la France. Un empire de l’argent qui a transformé la planète en un vaste casino, pariant sur tout et n’importe quoi pour engranger toujours plus de profits. Depuis la crise des subprimes, cette banque  incarne tous les excès et les dérives de la spéculation financière. Ce documentaire  est une plongée au cœur de ce pouvoir qui ne reconnaît aucune frontière, aucune limite, et menace directement les démocraties. 

Épisode 10/30 | LE JOURNAL DU HARD (1991)

Le Journal du Hard était précurseur sur CANAL+ car inédit : jamais aucune émission d’info n’avait été consacrée à l’industrie du porno. La preuve qu’il n’y a pas de mauvaise matière journalistique à condition de prendre la distance qu’il faut. Avec Philippe Vandel.

Épisode 11/30 | LE CHŒUR DES HOMMES (1992)

Au début des années 90, San Francisco, la Mecque de la communauté homosexuelle, est ravagée par le SIDA. Miroir de cette communauté : le Gay Men’s Chorus, une chorale créée en 1980 par un groupe d’amateurs de musichall. En 10 ans, le chœur a perdu plus de cent membres. Ce film retrace six mois de l’histoire de ces hommes, qui, de répétitions en concerts, lancent un défi à la mort par une célébration joyeuse de la vie. 

Épisode 12/30 | UN CHEF EN PRISON (2015) 

Au cœur de la Toscane se dresse une forteresse vieille de 8 siècles. Ce nid d’aigle est aujourd’hui devenu une prison pour longues peines. Thierry Marx organise dans la basilique du pénitencier un dîner avec quatre condamnés.  Pendant le repas, ils parlent du privilège d’avoir une seconde chance à Volterra et des conditions infernales auxquelles sont soumis les détenus des autres établissements italiens. Le chef français, qui se bat de longue date pour la réinsertion des détenus, ressort ému de cette expérience.    

Épisode 13/30 | GUERRE À LA COCAÏNE (1990)

Au début des années 90, les États Unis sont en guerre contre la cocaïne.  A l’époque, l’ennemi public numéro 1 de Washington s’appelle Pablo Escobar. La journaliste Christine Ockrent, première femme à avoir présenté le 20h en France, décide de repartir sur le terrain, en Colombie, sur la trace des narcos 

Épisode 14/30 | GLOBAL GÂCHIS : LE SCANDALE MONDIAL DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE (2012)

Alors qu’un milliard d’êtres humains souffrent de malnutrition sur notre planète, l’ensemble des producteurs, distributeurs et consommateurs des pays occidentaux jette une quantité de nourriture qui pourrait nourrir 7 fois la population qui a faim dans le monde. Suite à ce documentaire d’alerte, le ministre délégué à l’agroalimentaire de l’époque a lancé un pacte national contre le gaspillage alimentaire qui a débouché sur une loi. 

Épisode 15/30 | LE CHOIX DE JEAN (2005)

Jean est atteint d’un cancer. Il a décidé de demander une assistance au suicide. Il en a le droit puisqu’il vit en Suisse. Stéphanie Malphettes et Stephan Villeneuve l’accompagnent dans les derniers mois de sa vie, jusqu’à son dernier souffle. Ce film choc sur l’euthanasie a contribué à la première loi Léonetti pour encadrer la fin de vie dans la dignité. FIPA 2005

Épisode 16/30 | LE STUDIO DE LA TERREUR (2016)

« Le Studio de la Terreur » est un thriller géopolitique qui met à nu la propagande de l’Etat Islamique, en confrontant les protagonistes d’une guerre médiatique qu’aucun mouvement apocalyptique n’avait mis en oeuvre jusqu’à présent. Une guerre inédite, qui convoque tous les marqueurs de la pop culture occidentale pour terroriser l’opinion mondiale et recruter de nouveaux soldats, à travers un storytelling numérique terriblement efficace. Cette enquête exceptionnelle de 18 mois a été nominée aux Emmy Awards en 2017.

Épisode 17/30 | ACT UP : SIDA GUÉRILLA (1993)

Mercredi 1er décembre 1993 : journée mondiale de lutte contre le Sida. Les militants d’Act Up posent un préservatif géant sur l’obélisque de la Place de la Concorde. Le plus radical des groupes anti-sida se mobilise. A l’époque, l’épidémie s’emballe et la France compte plus de 200 000 séropositifs. Les équipes de CAPA ont vécu au cœur de cette guérilla contre le Sida.

Épisode 18/30 | BANTOUS : UN ALLER SIMPLE POUR L’AMÉRIQUE (2004)

Ils sont Bantous, une minorité ethnique persécutée en Somalie, presque réduite à l’esclavage. Ils étaient condamnés à vivre dans des camps de réfugiés au Kenya, mais les Etats-Unis en ont décidé autrement. 12.000 d’entre eux vont devenir citoyens américains. Ils vont découvrir l’eau courante, les supermarchés et la carte de crédit. Mais “l’american way of life” n’est pas forcément synonyme de bonheur.

Épisode 19/30 | GRANDIR SOUS CAMISOLE (1996)

Pendant 70 ans, l’Union soviétique a interné les enfants handicapés « socialement inutiles” dans des établissements d’état. Sept ans après l’effondrement de l’URSS, ces foyers sont toujours en activité et les mineurs, souvent arrachés à leur famille, survivent dans des conditions épouvantables. Le personnel soignant n’est pas suffisant, les médicaments et la nourriture manquent… Un musicien, Sergueï KOLOSKOV, a refusé d’abandonner sa petite fille trisomique comme le système l’exigeait. Il a alerté la presse et créé une association. Ce film a bouleversé le président russe de l’époque, Boris Eltsine qui a fait changer la loi.

Épisode 20/30 | QUI A TUÉ MASSOUD ? (2001)

Le 4 avril 2001 “Le Vrai Journal” apprend que le commandant Massoud va venir en visite à Paris. Mais ni Jacques Chirac, qui est le Président, ni Lionel Jospin, qui est Premier ministre, ne daignent recevoir cet Afghan. Les 20 heures ne sont pas intéressés non plus. Karl Zéro fera de cette interview un moment clef de cette émission culte. Et quelques mois plus tard, nous assisterons, en Afghanistan, aux obsèques de ce guerrier assassiné par Al Qaida deux jours avant le 11 septembre…

Épisode 21/30 | SPORT ET HOMOSEXUALITÉS : C’EST QUOI LE PROBLÈME ? (2010)

Pour la première fois à la télévision est abordée la question délicate et toujours tabou des rapports entre les sports et les homosexuels. Face aux préjugés et à la loi du silence, ce film essaie de lever des blocages et des malentendus inutiles.

Épisode 22/30 | VENEZUELA, LA POUDRIÈRE (2018)

Lorsque Sebastian Perez et Didier Barral, son cameraman, sont arrivés en avril 2017 à Caracas, le Venezuela sombrait lentement dans une crise aigüe dont il n’est toujours pas sorti. A la guerre des gangs, le trafic de drogue, les kidnapping…s’ajoutent désormais les pénuries de médicaments et de nourriture… Tout ça, évidemment, le régime n’avait aucune envie de le montrer. Ce qui explique pourquoi, juste avant de monter dans l’avion du retour, Sebastian et Didier ont été cueillis par la police politique… qui leur a offert 10 jours supplémentaires… derrière les barreaux.

Épisode 23/30 | FILM AU BORD DE LA CRISE DE NERF (1991)

Début 1991, Jeanne Moreau et Marcello Mastroianni, deux monstres sacrés du cinéma se retrouvent en Grèce pour tourner “Le pas suspendu de la Cigogne », le nouveau film de Théo Angelopoulos. L’archevêque orthodoxe local, ultra conservateur, fait tout pour empêcher ce tournage qu’il considère sulfureux et immoral.

Épisode 24/30 | PÉDOPHILIE, UN SILENCE DE CATHÉDRALE (2018)

Enfants, ils ont été abusés par un prêtre pédophile. Aujourd’hui, ils sortent du silence. Des victimes de tout âge et de partout en France témoignent à visage découvert pour raconter leur calvaire, dénoncer les silences de l’Église et son système ancien d’étouffement des affaires.

Épisode 25/30 | AUTRICHE : UNE COMPÉTITION VELUE (2014)

Avec 125 millions de téléspectateurs, l’Eurovision est souvent une usine à polémiques. En 2014, c’est la candidate autrichienne qui fait débat… Avec sa barbe et ses faux cils, Conchita Wurst (Conchita saucisse en français) est une artiste transgenre qui échauffe les esprits et enflamme la toile. Nathalie Gros l’a rencontré(e) pour « L’Effet Papillon » une semaine avant son triomphe.

Épisode 26/30 | JEAN-PAUL GAULTIER : FREAK & CHIC (2018)

La dernière création de Jean Paul Gaultier n’est pas une robe, un corset ou une jupe pour homme… mais une revue de music-hall !
Ce film propose un portrait inédit et intime de Jean Paul Gaultier dans les coulisses du show qui raconte sa vie. Nous y découvrons un Jean Paul Gaultier toujours aussi visionnaire, iconoclaste, mais surtout très émouvant.

Épisode 27/30 | L’AMOUR OU LA GUERRE (2006)

En 2006 en Colombie, les gangs imposent leur loi. Exaspérées par cette violence chronique, les fiancées des voyous font la grève du sexe pour contraindre leurs chéris à déposer les armes.

Épisode 28/30 | SOUFFRE-DOULEURS : ILS SE MANIFESTENT (2015)

Le harcèlement scolaire a longtemps été nié en France. La première campagne nationale de sensibilisation n’a vu le jour qu’en 2011, alors que certains pays anglo-saxons et scandinaves le combattent depuis plus de 20 ans.
Dans ce film choral, six jeunes ont accepté d’être les figures de proue du combat pour la reconnaissance de ce fléau.

Épisode 29/30 | L’HISTOIRE D’UN RECORD, DANS LES YEUX DE FRANÇOIS GABART (2018)

Nous avons suivi pendant des mois François Gabart dans son entrainement pour le tour du monde en solitaire sans escale. Cette épreuve reine, qui consacre les plus grands, le navigateur l’a remportée avec panache en un peu plus de 42 jours, pulvérisant le record précédent de plus de 6 jours !

Épisode 30/30 | BERLIN ALLER-RETOUR (1989) 

11 novembre 1989. Avenue Pouchkine, une nouvelle brèche s’ouvre dans le mur de Berlin… Des milliers d’Allemands de l’Est vont profiter de ce samedi pour traverser le no man’s land qui, depuis 28 ans, les sépare de l’Ouest. Ce jour-là, les 6 équipes de CAPA étaient à Berlin, à l’Ouest mais aussi et surtout à l’Est, pour accompagner ces berlinois dans leur découverte d’un nouveau monde : le monde occidental. 

 

Crédits

  • CAPA Presse : Franck Duprat, Jean-Marie Michel, Sophie Poret, Marie Dubois, Karim Ouarti, Pauline Pinquier, Margaux Vouters
  • CAPA Graphics / CAPA Digital : Alexandre Salcedo, Rodolphe Garczarek, Frédéric Chameau, Aleksandra Lizoguba

« Enfants placés, les sacrifiés de la République » primé à la Cérémonie du Grand Prix des Médias CB News

Le film « Enfants placés, les sacrifiés de la République » a reçu hier soir le Prix du « Coup éditorial journalistique de l’année » lors de la cérémonie 2019 du Grand Prix des Médias CB News.

Le film de 90′, réalisé par Sylvain Louvet et produit par l’agence CAPA, avait été diffusé dans l’émission Pièces à Conviction lors d’un prime-time exceptionnel en janvier dernier. Le film avait rencontré un important succès d’audience et d’estime.

Chaque année, 200 000 enfants sont placés dans des foyers ou des familles d’accueil. Le film mettait en lumière le destin tragique de certains d’entre eux et dénonçait les dysfonctionnements au sein des services de la protection de l’enfance. L’émission avait provoqué une prise de conscience collective : une mission d’information avait été ouverte à l’Assemblée Nationale et un Secrétaire d’État à la protection de l’enfance nommé.

L’ensemble des équipes de Newen et CAPA se réjouissent de cette récompense.

« L’étincelle : une histoire des luttes LGBT+ » sort au cinéma

C’est une histoire que peu de gens connaissent : celle des lesbiennes, trans et gays qui ont vécu la répression des années 60, la libération sexuelle des années 70, la tragédie du Sida des années 80 avant de lutter pour le droit au mariage dans les années 2000…

Une histoire de la lutte LGBT des années soixante à nos jours, après que l’étincelle des émeutes de Stonewall a embrasé l’action militante qui, de New York, devait se répandre partout dans le monde.

De San Francisco à Paris en passant par Amsterdam, entre les premières Gay Pride, l’élection d’Harvey Milk, la « dépénalisation » française, l’épidémie du Sida et les premiers mariages homosexuels, ces quelques décennies de lutte s’incarnent au travers de nombreux témoignages d’acteurs et actrices de cette révolution arc-en-ciel.

Le documentaire est en salles depuis le 24 juillet 2019 au MK2 Beaubourg de Paris, et réalise déjà un excellent démarrage. Pour réserver votre séance, cliquez ici.

Réalisation : Benoit Masocco
Montage : Damien Labbé
Avec Bertrand Delanoë, Robert Badinter, Gérard Lefort, Dustin Lance Black, John Cameron Mitchell, Cleve Jones, Hervé Latapie, Lillian Faderman, Marie Kirschen, Didier Lestrade, Gérard Koskovich, Marie-Jo Bonnet, Edmund White, Jenny Bel’air
Diffuseurs : RMC Story, Histoire

« Enfants placés : les sacrifiés de la République » : une enquête qui brise le silence le 16 janvier sur France 3

Ils s’appellent Fanny, Julien, Maïwenn, Kylian, Missa ou Océane et ont entre 6 et 15 ans. Leur vie a commencé dans la douleur à cause de parents violents ou défaillants, incapables de s’occuper de ceux qu’ils ont mis au monde. Les services sociaux sont intervenus pour les extraire de leurs familles et les placer en lieu sûr : maisons d’enfants, foyers d’urgence ou familles d’accueil. Mais pour eux, le calvaire continue…

L’enquête de Sylvain Louvet et de l’agence CAPA menée au coeur de l’Aide Sociale à l’Enfance révèle l’ampleur d’une réalité jusqu’ici étouffée. Elle y montre des éducateurs dépassés et parfois maltraitants, des foyers où les mineurs subissent des violences physiques et sexuelles, des enfants en grande détresse livrés à eux-mêmes et dénonce une inertie du système.

Enfants placés : les sacrifiés de la République.
Une enquête réalisée par Sylvain Louvet, montée par Niels Montel.

Diffusion le 16 janvier 2019 à 21h00 dans l’émission Pièces à conviction, sur France 3.

« Putain de nanas », le webdoc de CAPA Sport, nommé au festival de Luchon

De la sueur, de la joie mais aussi des larmes… À l’été 2018, CAPA Sport et France TV Slash ont plongé en immersion au sein du LMRCV, équipe féminine de rugby de Lille.

« Tous les sports appartiennent aux filles aussi bien qu’aux garçons. », voici le mot d’ordre du vestiaire Lillois où règne un esprit collectif à toute épreuve, dans la victoire comme dans la défaite. Les jeunes Lilloises fascinent tant par leur esprit guerrier que par leur sensibilité : même si l’émotion a parfois laissé place aux larmes, elles sont allées au bout coûte que coûte, car elles voulaient la victoire et rien d’autre. « Moi, si je chiale maintenant, c’est parce que je suis prête à sortir à genoux pour vous ».

Tel est le message d’avant match de leur capitaine qui dit appartenir à « quelque chose qui la dépasse ». Dans ce milieu brutal et hostile qu’est le rugby, elles ont dû apprivoiser la douleur afin d’écrire leur propre histoire. Le travail paye : quatre fois finalistes du championnat de France du rugby à XV, elles ont remporté le Saint-Graal en 2016 au terme d’une saison palpitante.

« Putain de nanas », le documentaire produit par CAPA Sport (Manuel Herrero et Benjamin Montel) et diffusé par France TV Slash à l’été 2018 est un véritable succès : leurs aventures dépassent le million de vues sur le web.

Le webdoc a été sélectionné au festival de Luchon, qui se déroulera du 6 au 10 février 2019.

Les 9 épisodes sont à retrouver sur les réseaux de France TV Slash !

« Il était une fois 87 » avec Christophe Michalak, le 28/09 à 20h55 sur France 4

En 1987, Madonna est la plus grande star de l’époque. Dans cette nouvelle émission de « Il était une fois », nous reviendrons sur le succès de la chanteuse, danseuse et actrice, qui synthétise l’air du temps et lance les modes, entre glamour et provocation.

À l’époque, il n’y a pas encore au cinéma toutes les futures superproductions hollywoodiennes de Marvel… et à part quelques dessins animés de l’Araignée (Spiderman) et des feuilletons de Hulk et de Wonder Woman… C’est bien dans Strange, la revue mensuelle de super-héros, que l’on découvre tout un univers.

La bande se penchera sur l’école en 1987, car celle-ci était bien différente d’aujourd’hui. Dès la rentrée scolaire, des fournitures, de la trousse jusqu’au cartable (Tann’s contre sac US), des livres aux programmes enseignés, cela a bien changé, comme les chroniqueurs vont le constater.

À l’époque, à l’école, pas la peine d’interdire le portable… il n’y en a pas encore. Comme il n’y a pas de Pokemon ni de Polly-Pocket ou de Crados… mais à quoi donc jouaient les enfants dans la cour de récré ? Nous nous intéresserons aussi à la triche (top 5 des meilleures méthodes de l’époque), aux toutes nouvelles fringues à la mode (c’est l’apparition des marques qui s’adressent aux ados), mais aussi aux goûters et aux bonbecs de l’époque.

Comment ça marche ? Dans cette rubrique, des enfants d’aujourd’hui découvrent des objets technologiques obsolètes qui ont été essentiels cette année-là. Pour ce numéro, ils vont essayer de faire marcher les magnétoscopes et leurs drôles de cassettes VHS.

Lison l’exploratrice se penchera sur l’apparition de la première émission qui parle de sexe, Sexy Folies, diffusée sur le service public dans un pays encore très prude.

Le Minitel, créé en 1982, découvre cette année-là la couleur rose avec le lancement de 3615 Ulla. Au lycée aussi, on parle pour la première fois de sexe, notamment avec la première grande campagne pour se protéger contre le sida : « Il ne passera pas par moi. » Les préservatifs se distribuent dans les concerts et à la sortie du lycée…

« Un été à Orly », le 22/09 à 13h50 dans TF1 Grands reportages

C’est le deuxième plus grand aéroport de France et c’est aussi l’un des plus anciens. Orly est une petite ville dans la ville qui accueille chaque été jusqu’à 115 000 personnes par jour. Les week-ends de grands chassés-croisés, l’aéroport est en effervescence. Dans l’aérogare ou sur le tarmac, le personnel d’Orly se bat dans l’ombre pour accueillir et satisfaire au mieux les voyageurs. Durant tout l’été, nous nous sommes plongés dans cette fourmilière et avons partagé le quotidien des passagers et des employés de l’aéroport d’Orly.

Des retards de l’été, aux accidents sur les avions, en passant par les urgences vitales, embarquement immédiat pour un été sans temps mort à Orly. Un reportage d’Elisa Jadot produit par CAPA pour TF1 Grands Reportages.

« Il était une fois 75 » avec Marianne James, le 21/09 à 20h55 sur France 4

En compagnie de Marianne James, nous évoquerons les programmes jeunesse de l’époque : des animations bien datées comme la Linea (en italien, non traduit !), Chapi Chapo, ou encore Casimir de l’Île aux Enfants.

1975 marque aussi l’année de l’humour avec notamment le succès de Coluche et l’apparition de l’émission Le Petit Rapporteur. À travers des chroniques, des archives, des quizz et des petits happenings, nos chroniqueurs tenteront de répondre à la question : alors, est-ce que l’humour, c’était vraiment mieux avant ?

Lison l’exploratrice s’intéresse à la mode du disco qui envahit la France cette année-là. Dans la rubrique « Comment ça marche ? », nos enfants-testeurs d’aujourd’hui vont essayer de comprendre cet objet si typique des années 70, la caméra super 8, avec son manche que l’on tient comme un pistolet. Puis, nous reviendrons sur l’incroyable saga d’une icône féministe, Wonder Woman, qui apparaît en 1975 en feuilleton à la télé.

Enfin, la bande jouera avec le décalage entre les époques, à travers Valéry Giscard d’Estaing, alors tout jeune président.

Après plusieurs semaines de représentations à Avignon, Marianne James sera à La Grande Comédie, à Paris, à partir du 20 octobre prochain dans Tatie Jambon, Le Concert pour enfants (de 4 à 104 ans) qui réunira ses deux livres albums : Tous au lit et Tous heureux !
Également en tournée dans toute la France en 2019.
Le livre-CD de Tatie Jambon, « Tous heureux », sortira le 20 septembre prochain.

>> Plus d’informations sur l’émission Il était une fois

« Daech, dans le cerveau du monstre », le 18/09 à 20h55 sur France 5

En Libye, dans les ruines de la maison d’un Emir de Daech, un jeune combattant découvre un ordinateur. Le disque dur contient des milliers de fichiers informatiques confidentiels. Tous frappés du sceau de l’organisation terroriste. Le jeune combattant décide de remettre une copie du disque dur à Kamal Redouani, grand reporter, spécialiste du Moyen-Orient, qui sillonne la Libye depuis les révolutions arabes, et en qui il a confiance.

Après un minutieux travail d’analyse et de vérification de ces documents inédits, plusieurs séjours en Libye et dix-huit mois de production dans la plus grande discrétion, le documentaire est prêt. Il raconte pour la première fois, de l’intérieur, le fonctionnement de Daech. Sa brutalité minutieuse, son organisation dictatoriale. Il permet aussi de comprendre comment, et pourquoi, ce mouvement terroriste renaît sans cesse de ses cendres. Une plongée édifiante dans le cerveau du monstre.

Un film de Kamal Redouani, produit par Philippe Levasseur et Amandine Chambelland de l’agence CAPA avec la participation de France Télévisions.