Festival de Cannes 2021 : « Animal » de Cyril Dion en Sélection Officielle

© REUTERS

Lundi 12 juillet 2021, le nouveau film documentaire de Cyril Dion, co-produit par CAPA Studio et Bright Bright Bright, a été présenté en avant première mondiale au festival de Cannes dans la section « Le cinéma pour le climat ».

 

© Pariente Jean-Philippe / Laurent Vu / Sipa

 

Invité à introduire la projection par Thierry Frémaux, le délégué général du festival, Cyril Dion s’est adressé en ces termes au public venu nombreux :

« On est extrêmement heureux que le festival de Cannes ait décidé de faire une section spécifiquement dédiée à la question du climat, de l’engagement et de l’écologie au sens large. À la fois pour dire que le cinéma a le pouvoir d’alerter et de montrer que des solutions existent, comme on essaie de le faire avec « Animal », mais aussi celui de transformer nos imaginaires. On espère que ce film fera un peu de tout ça pour vous. En tout cas pour nous, ça a été une aventure extraordinaire. »

 

Conférence de presse des films de la sélection « Le cinéma pour le climat »

 

Bella Lack et Vipulan Puvaneswaran, les deux jeunes activistes pour le climat et la biodiversité que Cyril Dion a entrainés à la rencontre de ceux et celles qui luttent sur le terrain pour enrayer la sixième extinction de masse des espèces, étaient également venus présenter le film à Cannes.

 

 

Bella Lack a partagé avec les spectateurs son espoir pour l’avenir :

« Ce film traite de la nécessité d’inventer un nouveau récit collectif. Nous avons voyagé et rencontré des personnes qui sont des fragments de ce récit. Mais la fin reste à écrire. »

Et Vipulan Puvaneswaran de conclure :

« Cette expérience nous a changés. J’espère que vous suivrez le même cheminement que nous et que ce film ne va pas vous laisser indifférents. »

« Animal » a été préacheté par OCS et France 2. Il sortira d’abord en salles le 24 novembre sous la bannière d’UGC. Orange Studio est en charge des ventes internationales.

 

Info

Un film de Cyril Dion
Écrit par Cyril Dion et Walter Bouvais
Avec Bella Lack et Vipulan Puvaneswaran
Montage Sandie Bompar – Directeur de la photographie Alexandre Léglise – Chef opérateur son Romain de Gueltzl – Montage Son Valérie Deloof et Margot Testemale – Mixage Cyril Holtz – Directeur de production David Mitnik – Directrices de post-production Isabelle Morax et Laurence Hamedi – Musique Originale de Sébastien Hoog & Xavier Polycarpe
Produit par Guillaume Thouret, Céline Roux, Jean-Marie Michel, Thomas Bénet, Cyril Dion et Patrick Fournier

FIPADOC 2021 : « Tous surveillés : 7 milliards de suspects » distingué par le Prix du Public

 





 

Le documentaire « Tous surveillés : 7 milliards de suspects », réalisé par Sylvain Louvet et Ludovic Gaillard, remporte le Prix du Public des Fipadoc 2021

 

La cérémonie de remise des Fipadoc 2021, a distingué, le 16 juin, le travail des réalisateurs du documentaire « Tous Surveillés : 7 Milliards de Suspects » avec le Prix du Public.

 

 

Choisi par le public parmi une sélection de dix autres documentaires, ce prix récompense un film de la sélection Panorama de la création francophone. Cette année, c’est « Tous Surveillés : 7 milliards de Suspects » qui a été décerné par ce prix, doté de 3000€ par TV5 Monde. Après le Prix Albert en 2020, nos équipes sont fières d’avoir été récompensées à nouveau, cette fois-ci par le public.

 

CAPA félicite chaleureusement Sylvain Louvet, Ludovic Gaillard et Jean-Marie Michel, et tient à remercier tous les acteurs de cette incroyable aventure, en particulier au sein d’ARTE Bruno Patino, ainsi que Fabrice Puchault et Rachel Adoul de l’Unité Documentaires, et également l’équipe de Newen.

 

Le documentaire est à revoir sur le site d’Arte.

2 documentaires CAPA sélectionnés au FIGRA 2021

À l’occasion de la 28e édition du Festival International du Grand Reportage d’Actualité et du documentaire de société, deux documentaires CAPA ont été sélectionnés :

« LIBAN, L’ÉPREUVE DU CHAOS »

réalisé par Amal Mogaïzel.
(CAPA Presse / ARTE – 2020)

4 août 2020, une double explosion dans le port de Beyrouth attise un vent de révolte, déjà présent au Liban depuis 2019, avant d’être violemment réprimé. À nouveau, par milliers, les Libanais, toutes générations et confessions confondues, sont descendus dans la rue pour exiger le départ de la classe politique incompétente et corrompue. Amal Mogaizel sonde l’âme traumatisée de cette nation plurielle, et part à la rencontre de ses habitants, déchirés entre le découragement et l’espoir de voir leur pays renaître de ses cendres.

« TOUS SURVEILLÉS : 7 MILLIARDS DE SUSPECTS »

réalisé par Sylvain Louvet et Ludovic Gaillard.
(CAPA Presse / ARTE France – 2020)

Aujourd’hui, plus de 500 millions de caméras sur la planète offrent aux autorités la capacité de nous surveiller, à peu près partout et à chaque instant. Sous couvert de lutte contre le terrorisme ou la criminalité, les grandes puissances se sont lancées dans une dangereuse course aux technologies de surveillance. Dorénavant, l’incroyable perfectionnement de l’intelligence artificielle valide l’idée d’un regard total.

À voir ici en VOD.

 

Une belle nouvelle pour les réalisateurs Amal Mogaïzel, Sylvain Louvet et Ludovic Gaillard ainsi que pour les producteurs Philippe Levasseur, Amandine Chambelland et Frank Duprat.

En raison des conditions sanitaires liées à la pandémie, la 28e édition du FIGRA a été déplacé. Celle-ci aura finalement lieu à DOUAI, du 29 septembre au 3 octobre prochain. Résultats cet automne !

Askip le collège se la raconte

« ASKIP » remporte le prix du meilleur programme jeunesse aux Lauriers de l’audiovisuel 2021





La série « ASKIP : le collège se la raconte », produite par CAPA et France Télévisions, est lauréate du Laurier Jeunesse 2021

 

La cérémonie de remise des Prix Lauriers de l’audiovisuel 2021, a distingué pour le Prix Laurier Jeunesse le travail des réalisateurs de la série ASKIP, mettant en scène la vie scolaire de jeunes collégiens.

 

ASKIP (« à ce qu’il paraît » pour les plus vieux !) est une fiction filmée sous forme de faux documentaire. La série écrite et réalisée par Benoît Masocco, co-réalisée par Gwendoline Rothkegel et Thomas Jaurand et produite par CAPA Drama et France Télévisions, nous fait découvrir le quotidien de douze collégiens, leurs péripéties et leurs questionnements à un âge entre l’enfance et l’adolescence. Efia, Jade, Rose, Lila, Lou, Océane, Maxime, Jules, Clément, Lucas, Alex et Youcef nous racontent leur premier crush, les heures de colle, les fous rires, les bêtises, les interros surprises… Un retour à nos 13 ans plutôt rafraîchissant ! Le réalisateur, Benoît Masocco, ne retient pas sa joie face à la nouvelle :

« En cette année si compliquée, notamment pour les ados et pré-ados, c’est un réel bonheur et une vraie fierté pour toute la famille ASKIP de recevoir ce Laurier du meilleur programme jeunesse ! Un immense bravo au comédien·ne·s, à l’équipe d’écriture, de production, de tournage et à l’ensemble de la post-production… un immense merci aux équipes de Capa, Newen et évidemment à notre formidable partenaire France Télévisions, en particulier les équipes de Okoo qui ont cru dès le début en cette série qui montre que l’adolescence n’est pas (seulement) un âge ingrat ! Comme le disent nos spectateurs : on est refait ✌. Merci ! ».

Benoît Masocco

Askip le collège se la raconte

CAPA félicite chaleureusement Benoît, Gwendoline et Thomas, et tient à remercier tous les acteurs de cette aventure, en particulier France Télévisions et OKOO, ainsi que l’équipe de Newen.

La saison 1 et 2 sont disponibles sur la plateforme OKOO ou le site France Télévisions.

« Tous surveillés : 7 milliards de suspects » : Sylvain Louvet et Ludovic Gaillard lauréats du Prix Albert Londres 2020





Sylvain Louvet et Ludovic Gaillard, lauréats du Prix Albert Londres 2020 pour le documentaire Tous surveillés : 7 milliards de suspects produit par CAPA avec ARTE

La cérémonie de remise des Prix Albert Londres 2020 le 5 décembre a distingué pour le Prix Audiovisuel le travail des réalisateurs du documentaire Tous Surveillés : 7 Milliards de Suspects.

 

Le film écrit et réalisé par Sylvain Louvet, coréalisé par Ludovic Gaillard et produit par Jean-Marie Michel, dresse le constat d’un monde dirigé par de grandes puissances qui, sous couvert de lutte contre le terrorisme ou la criminalité, s’arment de caméras et des dernières technologies de surveillance. Les images de Christophe Astruc exposent une réalité dans laquelle chaque citoyen peut être épié en permanence, particulièrement en Chine où la communauté Ouïghour fait l’objet d’une surveillance et d’une campagne de rééducation féroces.

Le film sera diffusé le 18 décembre prochain à Taïwan par la chaîne publique PTS, après avoir été diffusé en Suisse, en Belgique, au Canada, en Norvège et au Japon.

En France, après avoir été projeté en clôture du FIGRA 2020, le documentaire a été diffusé le 21 Avril sur ARTE. En plein débat autour du lancement de l’application StopCovid et des craintes de surveillance, le film a été vu par près de 1,9 millions de personnes (diffusion antenne et replay confondus).

« Je suis très honoré de recevoir cette distinction et de rentrer dans cette belle famille des lauréats du Prix Albert Londres. Et sincèrement ému que ce soit au sein de l’agence CAPA dans laquelle j’ai commencé comme stagiaire il y 14 ans. Ce prix couronne surtout 2 ans et demi de travail d’une formidable équipe, en particulier Ludovic Gaillard qui a monté et coréalisé le film, et Christophe Astruc qui l’a magnifiquement mis en image. Et bien sûr les équipes de CAPA et d’ARTE France qui nous ont accompagnés dans toutes les étapes de la fabrication et de la vie de ce film qui trouve une résonance toute particulière en ce moment ».

Sylvain Louvet

Son producteur Jean-Marie Michel souligne que « des camps de concentration chinois au débat sur les libertés publiques dans nos démocraties notre enquête sur les dangers d’une surveillance numérique liberticide nous concerne tous. »

C’est la quatrième fois que CAPA (NEWEN) accompagne des journalistes jusqu’à cette récompense, un record pour une société de production.

Cette année, parmi cinq documentaires présélectionnés, deux ont été produits par CAPA, un autre record. La réalisatrice Alexandra Jousset a en effet été également présélectionnée pour son enquête Les Afghans, sacrifiés au nom de la paix, aussi produite par CAPA et ARTE.

CAPA félicite chaleureusement Sylvain, Ludovic et Jean-Marie, et tient à remercier tous les acteurs de cette aventure, en particulier au sein d’ARTE Bruno Patino, ainsi que Fabrice Puchault et Rachel Adoul de l’Unité Documentaires, et également l’équipe de Newen Connect pour la distribution du documentaire à l’étranger.

 

Le documentaire est à revoir sur le site d’Arte.

« Chambre 2806 : L’Affaire DSK », le documentaire événement disponible sur Netflix le 7 décembre





Chambre 2806 : L’Affaire DSK

Netflix

Le 14 mai 2011, alors qu’il s’apprête à rentrer en France, Dominique Strauss Kahn est arrêté à l’aéroport JFK. Nafissatou Diallo, femme de ménage de l’hôtel Sofitel, l’accuse de tentative de viol et d’agression sexuelle. Le président du FMI et favori dans la course à la présidentielle, alors au sommet de sa carrière, voit son avenir politique réduit à néant lorsqu’une autre affaire éclate : celle du Carlton de Lille. Cette série documentaire de 4 épisodes, retrace le parcours de DSK et examine l’affaire de la chambre 2806 ainsi que son impact sur la société française et le mouvement #MeToo.

Découvrez les coulisses de la série documentaire avec les producteurs Sophie Paliès et Philippe Levasseur.





Crédits :

Réalisé par Jalil Lespert
Produit par Philippe Levasseur et Sophie Paliès
Une production CAPA Presse

Tous surveillés : « 7 milliards de suspects » diffusé à Taiwan le 18 décembre prochain.


Extrait de la version chinoise

Après la Suisse, la Belgique, le Canada, la Norvège et le Japon, le documentaire « Tous surveillés : 7 milliards de suspects » réalisé par Sylvain Louvet et Ludovic Gaillard et produit par Jean-Marie Michel pour CAPA et ARTE, va être diffusé le 18 décembre à Taïwan sur la chaîne publique PTS ! Un événement pour ce documentaire sur l’obsession sécuritaire et technologique qui contamine le monde, et particulièrement la Chine. La chaîne publique taïwanaise a tourné un débat en studio à cette occasion.

Sous couvert d’une lutte contre le terrorisme ou la criminalité, celles-ci se sont prise d’une folie de la surveillance technologique. Un succès qui, pour le plus grand bonheur des réalisateurs, permet à ce que le plus grand nombre d’individu se pose les mêmes questions : Jusqu’où ce désir de sécurité va-t-il nous mener ? Quel niveau de surveillance nos libertés individuelles peuvent-elles endurer ? La révolution numérique va-t-elle transformer notre monde en une planète habitée par 7 milliards de suspects ?

Un débat a été tourné en studio à cette occasion.

Prix Albert Londres 2020 : une présélection sans précédent pour CAPA

Les équipes CAPA ont l’honneur de s’être distinguées lors des présélections du prix Albert Londres 2020 !

Parmi 52 candidatures, ce sont deux documentaires CAPA qui ont été présélectionnés pour le prix Audiovisuel Albert Londres 2020. Une première pour notre agence ! Un grand bravo aux réalisateurs Sylvain Louvet, Ludovic Gaillard et Alexandra Jousset ainsi qu’aux producteurs Philippe Levasseur et Jean-Marie Michel et surtout merci à ARTE pour sa confiance. Les lauréats seront dévoilés en novembre prochain.

«LES AFGHANS, SACRIFIÉS AU NOM DE LA PAIX»

réalisé par Alexandra Jousset.
(CAPA Presse, SVT Suède, Arte)



Ce poignant voyage dans une terre ravagée par dix-neuf ans de guerre commence aux portes de Kaboul, dans le Wardak, à la rencontre des miliciens taliban qui tiennent la zone. Après avoir contraint Donald Trump, en février 2020, à négocier un accord de désengagement militaire, les combattants islamistes, qui contrôlent de fait une large partie du territoire, espèrent bientôt reprendre la totalité du pouvoir en Afghanistan. Après 250 000 morts, des centaines de milliers de blessés, des déplacements de population massifs, que sont devenues les promesses brandies par George W. Bush quand, au lendemain du 11 septembre 2001, il a lancé l’offensive qui allait chasser Al-Qaïda du pays sans jamais venir à bout de la résistance de ses alliés locaux ?

À voir ou revoir en replay ici.

«TOUS SURVEILLÉS : 7 MILLIARDS DE SUSPECTS»

réalisé par Sylvain Louvet et Ludovic Gaillard.
(CAPA Presse / ARTE France – 2020)



Aujourd’hui, plus de 500 millions de caméras sur la planète offrent aux autorités la capacité de nous surveiller, à peu près partout et à chaque instant. Sous couvert de lutte contre le terrorisme ou la criminalité, les grandes puissances se sont lancées dans une dangereuse course aux technologies de surveillance. Dorénavant, l’incroyable perfectionnement de l’intelligence artificielle valide l’idée d’un regard total. Aux États-Unis, les forces de police utilisent la reconnaissance faciale pour identifier les suspects. En Chine, les caméras peuvent repérer les criminels de dos, à leur simple démarche. En France, la police utilise des caméras intelligentes qui analysent les émotions et les comportements des passants.

À voir ici en VOD.

CAPA et PSG TV en coproduction pour Amazon Prime Video

 

Amazon Prime Video annonce l’arrivée d’un documentaire exclusif sur le Paris Saint-Germain

Cette nouvelle série documentaire sera lancée en 2020 en exclusivité sur Prime Video, à l’occasion du 50ème anniversaire du PSG

Amazon Prime Video a annoncé aujourd’hui un nouveau projet inédit, mettant en lumière le club de football français le plus titré de l’histoire, le Paris Saint-Germain. Au travers de ses quatre épisodes, cette mini-série évènementielle offrira une vision unique de ce qui rend ce club si spécial: la passion qui anime ses joueurs, son coach, son président et de l’ensemble des équipes du Paris Saint-Germain. Cette série documentaire, coproduite par PSG TV et CAPA, réalisée par Manuel Herrero, sera disponible exclusivement sur Prime Video dans le monde entier, à l’exception de la Chine et du Moyen-Orient.

Les membres Prime vont être placés au cœur du club et vont découvrir l’ADN du PSG. Avec des extraits exclusifs de cette saison et des 50 années d’existence du club avec un niveau d’accès jamais autorisé auparavant, cette mini-série présente le club sous un angle inédit au travers d’interviews de joueurs emblématiques du passé et de l’équipe actuelle, mais aussi d’entraîneurs, supporters et dirigeants du club. Il repose aussi sur du contenu présentant le quotidien du club et comment il se prépare pour ses grandes échéances à l’échelle nationale et européenne. Avec des témoignages de grandes figures du club, cette série documentaire sans précèdent sur les coulisses du PSG montrera les hauts, les bas et les défis quotidiens que rencontre l’un des clubs de football les plus iconiques de la planète. Il montrera aussi comment le club s’est développé au travers de ses cinq premières décennies d’existence, dans un paysage footballistique en perpétuel changement, tout en étant attentif à rester fidèle à ses valeurs d’excellence, de performance et son flair parisien.

#RestezChezVous : les programmes CAPA à voir ou à revoir pendant le confinement

Tous surveillés : 7 milliards de suspects

Arte

Des caméras de Nice à la répression chinoise des Ouïghours, cette enquête dresse le panorama mondial de l’obsession sécuritaire, avec un constat glaçant : le totalitarisme numérique est pour demain.

Réalisé par Sylvain Louvet


 

États-Unis : les sacrifiés de la santé

Le monde en face – France 5

Dans la première puissance économique mondiale, se soigner correctement est un luxe que la plupart des Américains ne peuvent pas se payer.
Aujourd’hui, 28 millions d’Américains ne sont pas assurés aux États-Unis.

Réalisé par Marie-Agnès Suquet et Gary Grabli


Envoyé spécial – France 2

Depuis le début du confinement, les Français ont pris d’assaut les rayons des supermarchés : farine, pâtes, œufs sont devenus des denrées rares ! Comment les industriels et les agriculteurs se sont-ils organisés pour continuer à nourrir le pays malgré la pandémie ? Y a-t-il un risque de pénurie ? Nous avons suivi au jour le jour ceux qui remplissent nos assiettes au cœur de la crise.

Réalisé par Nathalie Gros


France 3

On l’appelle le train des Alpes. Depuis 150 ans, il serpente entre Grenoble et Gap. Spectaculaire, mais déficitaire, il est menacé. Plusieurs usagers ont engagé un véritable combat pour sauver la ligne. Rentabilité contre mobilité, gestionnaires contre usagers : qui va l’emporter ?

Réalisé par Pierrick Morel et Emmanuel Corre


 

Okoo

Entre complexes insurmontables, amours contrariées, difficultés à s’insérer ou fausses rumeurs, une bande de douze collégiens se raconte au quotidien. On passe du rire aux larmes on s’entraide et on trouve toujours une solution au collège François Truffaut !

Une série de Benoit Masocco


Okoo

Exposer les enfants à l’art constitue un excellent moyen de déployer leur curiosité, leur créativité et leur sensibilité. Former leur regard critique, et contribuer à leur éducation à l’image, c’est toute l’ambition de cette série qui s’adresse aux enfants à partir de 7 ans, mais aussi à leurs parents. Chaque épisode de 5 minutes est consacré à un chef d’œuvre de la peinture, de la sculpture ou de la photographie. Il raconte au jeune public une histoire particulière, et développe ainsi leur capital culturel, en faisant des ponts avec d’autres univers, par le biais d’analogies visuelles très parlantes.

Réalisé par Nicolas Valode et Yoan Zerbit
Auteures : Julie Robert et Raphaëlle Simon