WEBDOCUMENTAIRE « DES VALEURS, UN ENGAGEMENT» sur le Service Civique diffusé le 07/12

Le Service Civique lance aujourd’hui une série webdocumentaire sur MSN produite par Capa Entreprises «DES VALEURS, UN ENGAGEMENT : le Service Civique par ceux qui le font ».

Mathieu, Jaouad, Martin, Mathilde, Elodie et Anthony ont décidé de s’engager en Service Civique. Qu’ils effectuent leurs missions en France ou à l’étranger, ils ont une envie commune : être utile et partager des valeurs de solidarité.

Des élections en Tunisie au quotidien des sans domiciles à Paris, d’un cours de boxe à Rennes au passage de mémoire des personnes âgées dans le Nord-pas-de-Calais, nous les suivons pas à pas dans leur travail au sein des associations et ONG qu’ils ont choisies.

Capa est allé filmer ces 6 jeunes au cœur de l’action et de leur engagement. Ces portraits nous montrent toute la diversité des missions, des projets professionnels et des sensibilités accueillies par le Service civique. Autant de possibilités pour un seul objectif : être utile aux autres.

Ces jeunes parlent d’eux, de leurs coups durs et de leurs moments forts sans pour autant jouer les héros. Ces six mois en Service Civique les feront passer du monde de l’enfance à la vie adulte. Leurs témoignages s’inspirent de ce passage en mêlant étroitement l’univers de la Bande-Dessinée et du reportage.

Une écriture originale et accessible alternant codes de la Bande-Dessinée et films vidéos, ce webdocumentaire propose une navigation riche et interactive :
-des vidéos avec des transitions originales de la BD à la vidéo qui amorcent chaque sujet
-une BD-reportage exclusive qui donne aux internautes un autre aperçu des missions
-des moments bonus inédits qui sont des petits clins d’œil aux internautes
-un blog qui permet à nos 6 volontaires de rester en contact et de discuter de l’évolution de leurs missions

Le Service Civique en quelques mots :

Créé par la loi du 10 mars 2010, le Service Civique est destiné aux jeunes de 16 à 25 ans.

Il s’agit :
– d’un engagement volontaire d’une durée de 6 à 12 mois ;
– pour l’accomplissement d’une mission d’intérêt général dans un des neuf domaines d’interventions reconnus prioritaires pour la Nation : solidarité, santé, éducation pour tous, culture et loisirs, sport, environnement, mémoire et citoyenneté, développement international et action humanitaire, intervention d’urgence ;
– représentant au moins 24 heures hebdomadaires ;
– donnant lieu au versement d’une indemnité prise en charge par l’Etat, et d’un soutien complémentaire, en nature ou argent, pris en charge par la structure d’accueil ;
– ouvrant droit à un régime complet de protection sociale financé par l’Etat ;
– pouvant être effectué auprès d’organismes à but non lucratif ou de personnes morales de droit public, en France ou à l’étranger.

– Depuis septembre 2011, chaque semaine, 500 nouveaux volontaires s’engagent pour accomplir l’une des 15 000 missions de Service Civique proposées.
– Pas de privilège pour les diplômés :60% des volontaires ont un niveau inférieur à BAC +2. La proportion des volontaires qui ont un niveau au moins BAC +2 (40%) est la même que dans l’ensemble de la population.
– Pas d’exclusion des quartiers sensibles : parmi les volontaires, près de 18% des jeunes volontaires résident dans les quartiers de la politique de la ville (ZUS et CUCS)
– Les associations sont les plus engagées : 75 % des organismes agrées au titre du Service Civique sont des associations
-Les missions à l’étranger se développent : près de 500 missions de Service Civique s’effectueront à l’étranger dans 40 pays

L‘objectif du Service Civique est à la fois de mobiliser la jeunesse face à l’ampleur de nos défis sociaux et environnementaux, et de proposer aux jeunes de 16 à 25 ans un nouveau cadre d’engagement, dans lequel ils pourront mûrir, gagner en confiance en eux, en compétences, et prendre le temps de réfléchir à leur propre avenir, tant citoyen que professionnel.

L’Agence du Service est un groupement d’intérêt public présidé par Martin Hirsch dont les missions sont la promotion, la coordination, l’évaluation et le contrôle du Service Civique. L’Agence s’appuie sur un réseau de référents départementaux et régionaux au sein des services déconcentrés de l’Etat.

Les volontaires plébiscitent le Service Civique : 90% expriment leur satisfaction et sont prêts à le recommander à d’autres jeunes. L’Agence du Service Civique est prête pour l’étape suivante : 25 000 jeunes en 2012.

Produit par Capa Entreprises avec le département numérique du groupe Capa, ce webdocumentaire « DES VALEURS, UN ENGAGEMENT : le service civique par ceux qui le font » s’inscrit dans une stratégie forte de développement de nouveaux contenus webdocumentaires, réalisé par Claire Douieb, Simon Bouisson et Diego Brelière pour l’Agence du Service Civique.

Production : Claire Leproust, Jacques Morel
Rédaction en chef: Charles-Henry Frizon, Marie Blondiaux
Directrice de production: Claire Leguern
Réalisation : Simon Bouisson, Claire Douieb
Graphisme : Diego Brelière

Prix Bayeux-Calvados 2011 des correspondants de guerre : Sarah Hussein reçoit le Prix Bayeux du Jeune Reporter sponsorisé par CAPA

L’Agence Capa était partenaire du prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre du 3 au 9 Octobre 2011.

Lors de la soirée de remise des prix de cette 18e édition, c’est Sarah Hussein (AFP) qui a reçu le Prix Bayeux du jeune reporter 2011, sponsorisé par Capa. Une récompense venant saluer sa couverture de la révolution Lybienne du 19 au 26 mars 2011.

L’édition 2011 du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre revient sur une année d’actualité internationale particulièrement forte.

À travers les expositions, le forum médias, le salon du livre, les projections ou encore les soirées débats, le festival propose une fenêtre ouverte sur le monde, sur ses conflits : une occasion unique d’échange entre le public et les grands reporters. Cette année, à côté des autres grands sujets, le Printemps arabe et le rôle des nouveaux médias tiennent bien évidemment une place particulière.

Ce vent de révolte et cet engagement des peuples dans une quête de démocratie a aussi été le théâtre, comme trop souvent, d’une violence extrêmement marquée à l’encontre des journalistes. Il est le reflet de la difficulté croissante du métier d’informer, mais aussi du rôle essentiel de la présence sur le terrain de ces hommes et de ces femmes.

CAPA est partenaire du Prix Bayeux 2011 des correspondants de guerre, du 3 au 9 octobre 2011, et sponsorise notamment le Prix du Jeune Reporter

CAPA est partenaire du Prix Bayeux 2011 des correspondants de guerre du 3 au 9 octobre 2011.

L’édition 2011 du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre revient sur une année d’actualité internationale particulièrement forte.
À travers les expositions, le forum médias, le salon du livre, les projections ou encore les soirées débats, le festival propose une fenêtre ouverte sur le monde, sur ses conflits : une occasion unique d’échange entre le public et les grands reporters. Cette année, à côté des autres grands sujets, le Printemps arabe et le rôle des nouveaux médias tiennent bien évidemment une place particulière.

Ce vent de révolte et cet engagement des peuples dans une quête de démocratie a aussi été le théâtre, comme trop souvent, d’une violence extrêmement marquée à l’encontre des journalistes. Il est le reflet de la difficulté croissante du métier d’informer, mais aussi du rôle essentiel de la présence sur le terrain de ces hommes et de ces femmes.

« La vie à sac » préselectionné pour la troisième édition du Prix FRANCE 24/RFI du webdocumentaire

FRANCE 24 et RFI ont lancé le 21 juin 2011 la 3ème édition du Prix du Webdocumentaire en partenariat avec le Festival International de photojournalisme Visa pour l’Image, à Perpignan, qui se tiendra du 27 août au 11 septembre 2011.

Les webdocumentaires entrés dans la compétition sont issus du monde entier : Italie, Danemark, Etats-Unis, Suède, Belgique, Corée du Sud, Royaume-Uni, Népal, Egypte, Grèce, République Démocratique du Congo et France. Ouvert à tous, ce prix récompense un projet journalistique qui se distingue par le choix et le traitement original d’un sujet d’actualité multimédia et diffusé sur Internet.

A l’issue de l’appel à candidatures lancé le 21 juin dernier, 8 webdocumentaires ont été présélectionnés, dont « La vie à sac », une production CAPA Entreprises pour Médecins du monde. Ils seront présentés à un jury international composé de personnalités du monde du web, de la photographie et des médias. La cérémonie de remise du Prix aura lieu à Perpignan le mercredi 31 août dans le cadre du Festival.

Découvrez le Teaser vidéo réalisé à l’occasion de cette présélection :

A propos de « La vie à sac » :
Augmentation de 17% de la fréquentation des centres d’accueil, doublement du recours aux soins avec retard, bond du nombre de patients enfants et adolescents dans les consultations… Le rapport 2009-2010 de Médecins du Monde est sans appel. Alors que le système de santé français est présenté à l’étranger comme l’un des plus protecteurs, l’exclusion de soins progresse dans l’hexagone, inéluctablement… Migrants, SDF, mères célibataires, sans papiers, roms… La misère sanitaire ne fait pas de détails, face à des politiques de plus en plus répressives…

C’est par un webdocumentaire que Médecins du Monde a souhaité prendre la parole pour parler de ses actions en France, des films forts et sensibles aux regards croisés du cinéma, du journalisme et du photoreportage, une narration interactive autour des objets du sac, enfin, une diffusion pérenne auprès des millions de visiteurs des sites partenaires .

« La vie à sac », ce sont quatre trajectoires fracturées qui viennent dire la solitude, la maladie et l’exclusion au quotidien, avec toujours le sursaut et les petites joies de vivre. Quatre portraits dressés à partir de ce qu’il reste à ceux qui n’ont plus grand chose : le contenu de leur sac. Papiers d’identité, vêtements ou couverture, paquet de biscuits ou bouteille d’eau, photos et souvenirs de « la vie d’avant » pour certains, de « la vie ailleurs » pour d’autres… Chaque élément du sac devient le fil à partir duquel se déroule la vie des quatre personnes qui ont ainsi accepté de témoigner à visage découvert.

Crédits « La vie à sac » :
Une idée originale d’Andrea Rawlins et Charles Henry Frizon

Réalisation des films : Solveig Anspach et Karima Hamzaoui
Photographe : Diane Grimonet
Images reportages : Joseph Haley, Isabelle Razavet et Léo Mac Dougall
Montage reportages : Julien Teruel, Barbara Tapie et Laure Delval
Mixage : Creative Sound
Direction artistique / graphisme : Elise Desmars-Castillo
Développement flash : Pascal Tempier

Production déléguée : CAPA Entreprises (Producteurs Jacques Morel et Claire Leproust)
Directeur de projet / Rédacteur en chef : Charles Henry Frizon
Directrice de production : Céline Lagache
Chef de projet technique : Laurent Kopec
Chef de projet web : Magali Gatel

Production photos POLKA images : Alain Genestar et Dimitri Beck

La vie à sac – Interview de Charles-Henry Frizon dans l’édition spéciale sur Canal +

A l’occasion du Web TV festival 2011 de La Rochelle, retrouvez l’interview de Charles-Henry Frizon, directeur de projet du webdocumentaire « La vie à sac ». Un sujet de Vincent Dupouy pour l’édition spéciale de Canal +.

« La vie à sac » reçoit le prix du jury Web-institutionnel au Web TV festival 2011

« La vie à sac », un webdocumentaire produit par CAPA Entreprises présentant l’action de Médecins du monde durant les 30 dernières années, obtient le prix du jury Web-institutionnel au Web TV festival 2011.

« La vie à sac », ce sont quatre trajectoires fracturées qui viennent dire la solitude, la maladie et l’exclusion au quotidien, avec toujours le sursaut et les petites joies de vivre. Quatre portraits dressés à partir de ce qu’il reste à ceux qui n’ont plus grand chose : le contenu de leur sac.