FIGRA 2017

L’Effet Papillon, ARTE Reportage, Spécial Investigation : 3 films CAPA sélectionnés au FIGRA 2017

Le FIGRA, Festival International du grand reportage d’actualité et du documentaire de société, a sélectionné 3 reportages réalisés par l’agence CAPA.

Projections et annonce des lauréats du 22 au 26 mars 2017 au Touquet-Paris-Plage.

IRAK : DES AIGUILLES CONTRE LA TERREUR

Un sujet de Marc Garmirian et Laurène Bosc diffusé dans ARTE REPORTAGE
Une coproduction CAPA / ARTE

sélectionné dans la catégorie « COMPÉTITION INTERNATIONALE (moins de de 40 minutes) »

Française d’origine arménienne, Elise Boghossian quitte tous les mois son cabinet d’acupuncture parisien pour soigner les réfugiés syriens et irakiens exilés au Kurdistan. Grâce à deux bus transformés en dispensaires mobiles, son équipe de médecins, infirmiers et psychologues, eux-mêmes réfugiés, accède aux zones oubliées des autres ONG, tout près de la ligne de front avec Daech. Ils prodiguent en moyenne 300 soins par jour, dans 18 sites différents, à des patients chrétiens et yézidis qui souffrent de blessures physiques, mais aussi psychologiques de la guerre. Elise aide aussi à libérer la parole de jeunes femmes yézidis qui ont été traitées comme esclave par les djihadistes. Petite-fille de rescapés du génocide des arméniens en 1915, c’est en référence à son propre passé qu’elle a décidé de s’engager dans l’aide aux victimes de guerre, et de faire de l’acupuncture un instrument humanitaire et politique. Et lorsqu’Elise rencontre des réfugiés chrétiens arméniens qui ont fui Mossoul, c’est toute son histoire personnelle qui remonte à la surface. A 100 ans d’intervalle, la même tragédie se répète, parfois dans les mêmes lieux.

ISRAËL : SOUS LA PRESSION DES ULTRAS

Un sujet de Bethsabée Zarka diffusé dans SPÉCIAL INVESTIGATION (CANAL+)

sélectionné dans dans la catégorie « COMPÉTITION INTERNATIONALE (plus de 40 minutes) »

Dans les rues de Jérusalem, on les reconnaît à leurs longs costumes et grands chapeaux noirs. Leurs épouses portent perruques et jupes sous les genoux. Ces ultra-orthodoxes juifs prônent une lecture fondamentaliste de la Torah et refusent la société moderne. Ils forment une petite communauté radicale, très fermée, hermétique même, dont l’influence pèse de plus en plus sur la société israélienne.

Pour la première fois, une journaliste a réussi à pénétrer cet univers fermé, avec une caméra. Elle en rapporte un témoignage troublant. Un document rare, un portrait d’hommes, de femmes et de leurs très nombreux enfants, dont les projets sont une menace contre les principes démocratiques de l’état d’Israël.

USA : DU PÉTROLE ET DES PLUMES

Un sujet de Bruno Gex diffusé dans L’EFFET PAPILLON (CANAL+)

sélectionné dans la catégorie « COMPÉTITION INTERNATIONALE (moins de 40 minutes) »

Rien de mieux qu’une bonne histoire de cow-boys et d’Indiens. Mais cette fois, les cow-boys risquent de perdre. Depuis 6 mois, les Sioux des plaines du Dakota rameutent leurs frères amérindiens mais aussi le tout Hollywood pour enterrer un projet d’oléoduc à 4 milliards de dollars.

Un projet en partie financé par Donald Trump, c’est dire si ce pipeline est doublement maudit. Les Indiens sont donc sortis fissa de leurs réserves pour camper au bord du fleuve Missouri et défier les bulldozers qui menacent leur eau potable et profanent leurs sites sacrés. Le combat contre les milices privées des multinationales semblait perdu d’avance. Mais la cavalerie du web et des people est arrivée juste à temps pour couper la route au pipeline.